Le promoteur immobilier bisontin SMCI transforme en logements de standing le bâtiment du 18ème siècle qui abrita tour à tour, le grenier d’Abondance, l’école d’horlogerie, celle de dessin et de musique, enfin le Conservatoire national de Région.

Toute habillée de pierre rosée et bleutée de Chailluz, la façade en impose entre la place de la Révolution et le lit du Doubs. Inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques tout comme sa toiture, elle se dresse sur trois étages avec, au-dessus de la porte......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "5 plus 2" ?