EssentielECO)BREF

- Photline Technologies devient filiale à quasi 100% du groupe iXBlue qui avait déjà une participation minoritaire chez le fabricant de composants optiques, implanté à Besançon (Doubs).

Créée il y plus de dix ans par des chercheurs du CNRS et de l’Université de Besançon, Photline (Lire ici l'article de Traces Ecrites News) conçoit, développe et fabrique des composants optiques intégrés et des produits pour des applications scientifiques et industrielles dans les secteurs de l’instrumentation, des télécommunications, de l’aéronautique, du spatial et de la défense.

Photline (4,1 millions d'€ de chiffre d'affaires) était déjà un fournisseur majeur d'iXBlue. Leader mondial des systèmes de navigation marine haute performance, le groupe (siège social : Yvelines) réalise un chiffre d'affaires de 80 millions d'€ et emploie 450 personnes dans le monde.

- La société de billeterie en ligne Weezevent annonce avoir dépassé le cap des 5 millions de billets vendus, représentant 100 millions d'€ de transactions. L'entreprise de 20 salariés (siège social : Dijon) lance à cette occasion une nouvelle version de son site. Relire l'article de Traces Ecrites News en cliquant ici.

Les étuis de poche seront lancés en octobre.
Les étuis de poche seront lancés en octobre.

- Les Anis de Flavigny (3,5 millions d'€ de chiffre d'affaires, 27 salariés) annoncent un nouveau conditionnement pour octobre : des étuis de 18 grammes vendus dans les tabacs-presse et les stations-services.

Plus petits que les emballages d'origine (50 g), ils contiendront les bonbons classiques et leurs petits frères "Les Petits Anis", guère plus gros qu'un grain de riz.

« Les Petits Anis, ce sont ceux que les enfants du village mangent à pleine main dans la fabrique ; jusqu'alors, personne n'avait pensé à les mettre dans un paquet », raconte Catherine Troubat,  la P-DG du confiseur.

La fabrique de Flavigyy-sur-Ozerain (Côte-d'Or) est ouverte à la visite toute l'année et jusqu'au 11 novembre, 7 jours sur 7.  Relire l'article de Traces Ecrites News en cliquant ici.

- Le bureau d'études dijonnais Elithis lance à Strasbourg la version logements de sa tour de bureaux de Dijon. Installée dans l'éco-quartier Danube, cette tour de 50 mètres de hauteur avec 66 logements et 600 m2 de commerces au rez-de-chaussée, conçue avec l'agence d'architecture parisienne X-TU, devrait atteindre une facture énergétique égale ou proche de zéro, grâce à « une toute nouvelle vision de la répartition des surfaces et des usages et une conception inédite des espaces techniques ».

- Cleia, spécialisée dans la réalisation d'unités clé en main complète pour les fabricants de tuiles et briques conduit un programme de R&D dédié à réduire de 25% la consommation énergétique des fours tunnels.

L'entreprise de Nolay (Côte-d'Or) l'a baptisé Deforcet et bénéficie du soutien de l'Ademe ainsi que de Total. Objet d'un dépôt de brevet et d'un budget d'environ 2,5 millions d'€, cette nouvelle technologie monopolise 3 à 4 ingénieurs de l'entreprise. Un démonstrateur est en cours de finalisation avec un partenaire industriel français.

- Propriété de Mercialys, le centre commercial de Chateaufarine, le plus grand de Besançon, s'agrandit. La galerie marchande de 16 622 m2 gagne 1 914 m2 supplémentaires grâce à quatre nouvelles boutiques et une moyenne surface. Avec l'hypermarché, l’ensemble commercial après extension atteint 26 843 m2.

- Orange annonce le déploiement de la fibre optique à Beaune. Environ de 3 450 logements seront couverts en 2014, par ce nouveau réseau sur la partie ouest de la ville. En premier lieu, les quartiers de Blanches Fleurs, Bretonnière, Vignes Rouges et Saint-Martin.

maire- Henri Maire (17 millions d’€ de chiffre d’affaires), premier producteur éleveur de vins du Jura implanté à Arbois et coté à la bourse de Paris s'offre le groupe Cottin Frères de Nuits-Saint-Georges, également coté.

Un accord de principe, conclu le 30 juillet 2013, vise à la cession de la totalité des fonds de commerce et des actifs d'exploitation détenus par les sociétés Labouré Roi et Nicolas Potel, filiales de Cottin Frères (environ 32 millions d'€ de chiffre d'affaires).

L'opération devrait être effective au plus tard le 30 septembre 2013. Dans l'attente, les cotations des titres Henri Maire et Cottin Frères sont suspendues. La cession portant sur la totalité des fonds de commerce et des actifs d'exploitation des deux principales filiales de Cottin Frères, une offre publique sera lancée pour le rachat des titres des actionnaires minoritaires.

Le groupe Cottin a été plus que chahuté l'an dernier par une affaire de fraudes suspectées. Les faits répréhensibles présumés de ce négociant bourguignon : tromperie à l'étiquetage et coupage d'appellations, concerneraient plusieurs millions de bouteilles.

De son côté, Henri Maire sort pour la seconde fois de ses terres après le rachat de la maison Dufouleur, également située à Nuits-Saint-Georges. Relire l'article de Traces Écrites News sur Henri Maire en cliquant ici

 

     

Commentez !

Combien font "3 plus 5" ?