L’incontournable société d’aménagement et de construction du Doubs ayant essaimé en Haute-Saône et dans le Jura a adopté un plan d’actions jusqu’en 2026 qu'elle qualifie « de rupture » avec les préceptes des décennies passées. La priorité va à la réutilisation des friches et à la transformation e...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 8 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "5 plus 3" ?