Une centaine de personnes des communautés médicale, universitaire, numérique et de l’ingénierie de Besançon planche sur les problématiques des soignants, des malades ou des personnes confinées. Cette édition exceptionnelle et en ligne du Hacking Health, rebaptisé pour la circonstance, Collaborathon Covid-19, a déjà débouché sur une application dédiée aux professionnels de santé à la recherche d’un lit de réanimation, qui vient d’être retenue par le ministère de la Santé.

Le 23 mars, les équipes du Hacking Health de Besançon ont réactivé leur collaboration pour se pencher sur les problématiques des soignants, des malades ou des personnes confinées et ont déjà fait aboutir, ou bien avancer, trois projets et démarré trois autres. Parmi les projets......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "10 plus 4" ?