matristransfert 

 

MECANIQUE/BOURGOGNE. L’entreprise de prestations de services industriels inaugure ce 30 janvier ses nouveaux locaux sur la zone d’activité Saôneor, à Chalon-sur-Saône.

Grâce à ce nouveau site plus adapté, Sébastien Peteuil, le gérant fondateur de matris, compte mieux affronter un marché très tendu.

 

Matris, spécialisée dans la prestation de services industriels : maintenance et transfert d’équipements, câblage électrique, automatisme, montage mécanique, passe de plus grand à plus petit.

 

L’entreprise (3 millions d’€ de chiffre d’affaires, 30 personnes) a quitté son ancien site de 700 m2 loués à Champforgeuil (agglomération chalonnaise, Saône-et-Loire) pour un tout nouveau de 500 m2, qu’elle inaugure aujourd’hui sur la zone Saôneor, à Chalon même.

 

matrismontage

 

« Nos anciens locaux étaient vétustes et surtout plus du tout adaptés, aussi avons-nous décidé de faire construire », explique Sébastien Peteuil, le gérant fondateur. Plutôt que contracter avec un crédit bailleur et bénéficier de subventions, le dirigeant à préféré financer seul.

 

« On voulait nous imposer des contraintes qui ne nous convenaient pas du tout », précise-t-il. L’investissement global avec l’acquisition d’un pont roulant s’élève à 530 000 €.

 

Difficultés de recrutement

 

Créée en 2006, Matris a enfanté de Matris Elec l’an dernier pour étoffer son offre. Comme son confrère local ART Industrie Bourgogne de Patrick Ravel, le prestataire industriel affronte un marché tendu. Il tente aussi de gommer le manque de visibilité par une forte réactivité. « Nous sommes capables d’intervenir dans les cinq jours », assure Sébastien Peteuil.

 

banniere adhex

 

La clientèle semble apprécier. Parmi les références, on trouve notamment les groupes Terex, Metso, Saint-Gobain, Terreal et les Dijonnais Urgo et Tetrapak. L’entreprise va jusqu’à suivre ses donneurs d’ordres à l’étranger, comme actuellement en Chine pour des opérations de transfert.

 

Parmi les projets, Matris veut développer un bureau d’études mécaniques de deux personnes. « Reste à les trouver, même sur un bassin aussi fortement ancré sur l’industrie. Le manque d’anticipation des politiques en matière de formations adaptées aux emplois depuis près de 30 ans pénalise fortement les PME ».

 

Un point que devrait souligner le chef d’entreprise dans son discours de bienvenue.

 

peteuilQui est Sébastien Peteuil ?

 

Originaire du Creusot, cet homme de 44 ans possède une formation idéale pour son métier. Titulaire d’un bac F1, il décroche dans la foulée un BTS en mécanique et automatisme. Ses premiers pas professionnels ne le font pourtant pas entrer dans la profession.

 

Il occupe déjà durant deux années le poste de chef d’atelier dans une entreprise de céramique à Digoin, toujours en Saône-et-Loire. Il rejoint ensuite la société Serma, le grand spécialiste de l’époque de la prestation industrielle, pour y rester douze ans. Lorsque l’entreprise rejoint le groupe Bouygues, il décide de la quitter pour fonder la sienne.

 

matris
Le nouveau site de Matris sur la zone Saôneor, à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

 Photos fournies par Matris.

2 commentaire(s) pour cet article
  1. Patrick Lapray T2Msasdit :

    Félicitations à Mr Peteuil et toute son équipe. Patrick Lapray. T2Msas

  2. Guyarddit :

    Bonjour, Bravo encore un entrepreneur dynamique et qui aime son indépendance. J'aimerais avoir quelques précisions sur la déclaration à propos du crédit-bail: quelles contraintes et qui voulait les lui imposer? Est-ce que ce genre de choses ne fait pas partie de toutes ces entraves à l'entreprise et à sa dynamique, qui ne sont pas forcément le fait "du gouvernement". Le rôle des banques dans le freinage des entreprises est rarement mis sur la place publique et pourtant, les "petits" patrons ont des choses à dire. Merci pour une réponse

Commentez !

Combien font "7 plus 7" ?