ECO)BREF.

- La reprise de la papeterie de Novillars (Doubs) est suspendue à un prêt de 2,8 millions d'€ pour un investissement de 60 millions, aujourd'hui refusé par les banques. Fadi Gemayel, repreneur libanais souhaite relancer la papeterie avec une centrale biomasse. Il annonce vouloir maintenir les 60 emplois. Lire le blog politique de France 3 Franche-Comté, Jérémy Chevreuil.

- La tradition se moque des changements de locataires de l'Elysée. Cette année encore, le sapin de l'Elysée provient du massif du Morvan, 1er producteur français de sapins. Vieux d’un quart de siècle, d’un poids de près de 1 tonne et d’une envergure de plus de 4 mètres, ce Nordmann fourni par l’Association Française du Sapin de Noël Naturel a poussé à Saint-Brisson (Nièvre), la commune où est implanté le siège du syndicat du parc naturel régional du Morvan.

- Gaussin Manugistique décroche une belle commande avec le port de Tanger (Maroc). Ce spécialiste des matériels de manutention portuaire, implanté à Héricourt (Haute-Saône) et coté en bourse de Paris, livrera à son exploitant 48 véhicules et 51 modules moteur à partir de janvier.

Il s’agit d’un transporteur de conteneurs baptisé ATT V3. Il a nécessité 30 millions d’€ d’investissement et possède 25 brevets. Ce contrat, qui devrait en favoriser d’autres, fait du bien à l’entreprise comtoise (2,252 millions d’€ de chiffre d’affaires, 40 salariés) qui pointe dans le rouge depuis plusieurs années.

- Un an après son arrivée en gare de Mulhouse, Le TGV Rhin-Rhône (9 millions de voyageurs quelle que soit la destination) n’a pas bouleversé l’économie de la cité alsacienne. Les hôteliers comptabilisent moins de nuitées (grâce à l'aller retour à Dijon et Lyon, désormais possible dans la journée), mais une nouvelle clientèle de séminaires. L'Alsace.fr, le 12 décembre 2012, Laurent Gentilhomme.

- Laurent Fournier succède pour deux ans à Rémy Seguin à la présidence du Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables de Bourgogne Franche-Comté. Agé de 54 ans, ce professionnel de la comptabilité officie à Dole, dans le Jura. Durant son mandat, il entend attirer les jeunes vers les métiers de l’expertise comptable.

du 2 au 4 octobre 2013, lui reviendra l'organisation du congrès national des experts-comptables. En Bourgogne et Franche-Comté, on dénombre 601 sociétés d’expertise comptable, 74 associations de gestion et de comptabilité et 156 stagiaires.

- A l’issue d’un comité d’établissement extraordinaire, le 14 décembre à Mulhouse, PSA Peugeot-Citroën a confirmé les 273 suppressions d'emploi annoncées en juillet, sur le site alsacien. Le Pays, L.B., 14-12-2012.

- Signé le 12 décembre à Dijon, au congrès des entrepreneurs technologiques, un partenariat entre Conectus Alsace, société d'accélération du transfert de technologies créée dans le cadre du Programme Investissements d'Avenir et l'Association Française des Sociétés de Services et d'Innovation en Sciences de la Vie, vise à accélérer le transfert des technologies issues des laboratoires publics alsaciens vers les PME.

«A l'image de notre collaboration avec Oseo, cet accord s'inscrit pleinement dans la stratégie de Conectus Alsace, qui vise à faciliter l'accès des PME françaises aux technologies issues des laboratoires publics alsaciens, et à accélérer le transfert de ces innovations vers ces entreprises», précise Nicolas Carboni, président de Conectus Alsace.

- La ville de Mâcon (Saône-et-Loire) dispose maintenant d'une pépinière. Installée au sein de La Cité de L’Entreprise, elle est destinée à des créateurs ayant un projet innovant, se rattachant aux secteurs suivants : TIC, E-commerce, nouveaux matériaux, nouveaux matériaux de construction et innovation en matière de viticulture. Contact : Agence de développement économique du Mâconnais Val de Saône, tél.: 03 85 21 14 21 - www.portaildumaconnais.com

- Les laboratoires Abia, dernier producteur de présure traditionnelle implanté à Meursault (Côte-d'Or), sont nouvellement labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant, une distinction ministérielle, décernée à un millier d’entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriel d’excellence.

Commentez !

Combien font "10 plus 5" ?