ECO)BREF

- Sans mauvais jeu de mots, le ciel est tombé sur la tête des 102 salariés de la filiale Val d’aucy, implantée à Ciel (Saône-et-Loire), ainsi que des 150 producteurs de légumes du groupement Val d’Union, lorsqu’ils ont appris ce jeudi 25 octobre la fermeture de cette unité du groupe coopératif breton Cecab, programmée pour février 2013.

«C’est un véritable traumatisme car l’activité légumière de nos adhérents, dont beaucoup ont investi en irrigation, leur offrait un revenu annuel stable», explique Jean-Louis Baudard, président de Val d’Union. Chez Cecab, on justifie cette décision par l’impossibilité d’atteindre une taille critique pour ce site qui, suivant les campagnes, produit entre 33 000 et 25 000 tonnes de conserves.

«Nous voulons des usines compétitives capables d’atteindre jusqu’à 100 000 tonnes, ce qui est impossible à Ciel, notamment en raison du climat», souligne un porte-parole du groupe breton. En outre, un investissement significatif de 20 millions d’€ aurait été nécessaire, selon les syndicats.

«Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il mord», ponctue un producteur de légumes, qui très affecté par la situation, préfère garder l’anonymat. Val d’aucy, crée en 1992, développe aussi une activité de plats cuisinés. Elle ne devait d’ailleurs au départ fabriquer que de la choucroute en conserve.

- Simire, fabricant de mobilier scolaire et matériel de bureau des collectivités et des entreprises à Mâcon (Saône-et-Loire), s’apprête à licencier 27 de ses 197 salariés. Le directeur de l’entreprise Philippe Lacharnay précise que «la direction fera tout pour limiter le nombre de licenciements privilégiant les départs en retraite (NDLR : 7) et les départs volontaires». Le Journal de Saône-et-Loire, 26-10-2012, p.3.

- Le concepteur de solutions industrielles pour les briqueteries, tuileries et fabricant de céramiques Cleia implante un bureau de représentation à Hô Chi Minh Ville, au Vietnam, pour la zone Asie. L'industriel, implanté à Nolay (Côte-d'Or) et piloté par Philippe Pénillard, enregistre par ailleurs une nouvelle commande de tuilerie Hi-Tech en Allemagne pour Erlus AG.

- Lisi annonce une progression de + 20,3 % de son chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2012 à 817,9 millions d'€. L'activité aéronautique porte cette croissance. En revanche, la division automobile affiche un recul de 6,4 % sur le trimestre et 4,6 % en cumul sur un an. Lisi fait partie du groupe VMC présent en Franche-Comté à Grandvillars avec  Selectarc, Roche-lès-Beauprez avec FSH Welding-Group et Delle avec Lisi Automotive.

- En redressement judiciaire, la clinique Clément-Drevon (250 salariés) à Dijon cherche un repreneur. La fondation Transplantation, sa maison-mère depuis 2008, a comblé ces dernières années un besoin de plus de 2,6 millions d'€.  Elle-même en difficulté, la fondation se recentre sur la recherche médicale et les prestations de dialyse, dit un communiqué.

A Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), la clinique La Roseraie (groupe Vitalia) n'a pas obtenu de la part de l'agence régionale de santé (ARS) le renouvellement de son autorisation chirurgicale, en concurrence avec le centre hospitalier. «Je me réjouis, non pas de la disparition d’une autorisation de chirurgie, mais de la victoire du service public», déclare la député PS Edith Gueugneau, dans un communiqué.

La chirurgie qui constitue sa principale activité s'arrête le 1er novembre. La clinique de 90 lits emploie 65 salariés et 30 médecins. Lire ici France3.fr et Le Journal de Saône, 27-10-2012

- Simonin est élu meilleur fournisseur de S.K.F., numéro 1 mondial du roulement à billes. C'est en fait sur son site marocain que le groupe bisontin produit les porte-capteurs qui entourent les roulements à billes de SKF. Il possède 3 usines en Franche-Comté (Beure, Saône, Saint-Vit) un chiffre d'affaires de 50 millions d'€. La Presse bisontine, novembre 2012, J.F. Hauser.

- Suite à l'annonce du gouvernement de rééxaminer tous les grands projets d'infrastructures, l'association Trans Europe TGV Rhin-Rhône Méditerranée rappelle que «les acquisitions foncières et les études sont achevées, un protocole a été signé entre RFF, l’Etat et les collectivités avec des engagements sur des financements et sur un calendrier» et que «les travaux peuvent être lancés immédiatement».

- Charot à Sens (Yonne) fête ses 80 ans. Serrurerie en 1932, l'entreprise familiale (33 millions d'€ de chiffre d'affaires, 185 salariés) est maintenant spécialisée dans la production de citernes et de ballons d'eau chaude. Dopée par le choc pétrolier dans les années 70, cette diversification se poursuit aujourd'hui dans les énergies renouvelables et les systèmes hybrides. Comme les chauffe-eau thermodynamiques développés avec Ciat.

Pascal Charot, le directeur général de l'entreprise familiale pointe un marché très incertain, malgré une spécialisation dans les produits très innovants pour faire la différence avec les multinationales. L'Yonne Républicaine, 19-10-2012. Lire aussi : climaplusconfort

- Le succès du 1er Apérézo le 25 octobre à Besançon, initié par Neo Telecoms en partenariat avec FC Net encourage les organisateurs à faire du datacenter de Franche Comté  «un forum ou une place de marché où l'on vient pour échanger, commercer ou simplement se rencontrer». D'autres rencontres entre intégrateurs, éditeurs de logiciels, opérateurs régionaux et agences Web sont prévues d’ici fin décembre.

Commentez !

Combien font "1 plus 7" ?