Jérôme Bouquet dirige Bpifrance en Franche-Comté.
Jérôme Bouquet dirige Bpifrance en Franche-Comté.
ECO-BREF

- Bpifrance (Relire notre article en cliquant ici) sera officiellement lancée en Franche-Comté ce vendredi 4 octobre, en présence de Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances et de Marie-Guite Dufay, la présidente de région.

L'événement offre l’occasion de mieux connaître Jérôme Bouquet (39 ans), son directeur régional.

Cet ingénieur en mécanique formé à l’Ecole Centrale de Lille a débuté sa carrière professionnelle dans la banque avant de rejoindre feu Oséo en Champagne-Ardenne.

Nommé courant 2009 en Franche-Comté, il prend aujourd’hui logiquement la direction de la banque publique d’investissement dans sa version comtoise.

Il signale à toutes fins utiles l’existence de deux nouveaux fonds. Défi 2, doté de 4,5 millions d’€, s’adresse aux entreprises en difficultés passagères qui ont préparé un plan de rebond. Amorçage Rhône-Alpes, intéresse pour l’Alsace et la Franche-Comté les sociétés innovantes. Il devrait s’appuyer sur une enveloppe de 5 à 10 millions d’€.

Le nouveau train de grande ligne d'Alstom, baptisé Coradia Liner.
Le nouveau train de grande ligne d'Alstom, baptisé Coradia Liner.

- Alstom Transport  reçoit une jolie commande de la SNCF : pas moins de 34 rames Coradia Liner, dernière génération de trains grandes lignes du constructeur ferroviaire, pour un montant d’environ 350 millions d’€.

Cette commande s’inscrit dans le cadre du renouvellement des trains Corail sur les lignes dites Intercités, annoncé par le Premier Ministre en juillet dernier. Leur mise en service est prévue à partir de décembre 2015.

Au niveau de l’Est, le site Alstom d’Ornans (Doubs) produira les 340 moteurs à aimants permanents (technologie de pointe) qui équiperont toutes les rames. L’unité du Creusot (Saône-et-Loire) fournira les bogies et celle de Reichshoffen (Bas-Rhin) s’occupera de la conception et de l’assemblage.

- Le pôle de compétitivité Véhicule du futur d’Alsace/Franche-Comté a signé la semaine dernière à Strasbourg un accord de collaboration avec le cluster allemand Automotive-BW du Land voisin du Bade-Wurtemberg.

Le véhicule urbain propre, les nouveaux services de mobilité, la communication de véhicule à véhicule et entre véhicule et infrastructure, ainsi que l’allègement des matériaux et leur recyclage forment les principaux thèmes de travail en commun.

Les deux structures se connaissent bien. Automotive-BW fédère plusieurs clusters locaux dont AEN de Karlsruhe avec lequel le pôle Véhicule du futur a travaillé de longues années.

Elles sont déjà associées  dans les projets européens S-Life (recyclage des véhicules en fin de vie), ELMOs (mobilité électrique) et RheinMobil pour la mobilité électrique transfrontalière autour de l’usine Michelin de Karlsruhe.

Le Pôle Véhicule du futur poursuivra en parallèle ses coopérations avec l’allemand Bayern Innovative. Ses relations internationales le mettent aussi en dialogue avec l’Italie (clusters en Toscane et à Turin autour de Fiat) et la Suisse (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne).

- Le groupe Chapitre, numéro 2 de la distribution du livre en France (1200 salariés) met en vente ses librairies. Dans l'Est, 3 en Bourgogne : Dijon (Lib de l'U), Chalon-sur-Saône et Nevers ; 3 en Franche-Comté : Besançon (Forum espace), Belfort et Montbéliard (Librairie des Alliés),  et 5 en Alsace : Altkirch, Colmar, Guebwiller, Mulhouse et Saint-Louis.

Les élus CGT ont rendez-vous ce jeudi 3 octobre au ministère de la Culture pour parler de la situation.

galile- Le réseau Galilé, que préside Eric Michoux, était présent cette année sur le salon EMO, dédié à la machine-outil et organisé à Hanovre (Allemagne), avec deux entreprises : Escofier et la toute dernière acquisition du groupe, Farman, spécialisé dans les convoyeurs.

Elles y ont enregistré une dizaine d’excellents contacts. Mais un signe ne trompe pas. Seulement 36 sociétés françaises exposaient sur un total de 2100 exposants, dont de très nombreux italiens, allemands, chinois et indiens. Le prochain EMO se déroulera du 5 au 10 octobre 2015 à Milan.

- 11 nouveaux commissaires aux comptes du Doubs, de la Haute-Saône, du Jura et du Territoire de Belfort, inscrits en qualité de commissaire aux comptes du ressort de la Cour d’Appel de Besançon au cours de l’année 2013, ont prêté officiellement serment le 24 septembre à Besançon.

Il s'agit de Delphine Artaud (Dole), Selda Billig (Montreux-Château, Jura), Olivier Brulport (Ecole-Valentin, Doubs), Laurence Jacquelin (Valentigney), Emilie Moutaud (Lure, Haute-Saône), Mathieu Orosco (Belfort), Stéphanie Pinault (Héricourt, Haute-Saône), Stéphane Roussel-Galle (Ecole-Valentin), Henry-Jan Salaire et Jérôme Wexsteen (Besançon) et Emmanuel Zurcher (Bessoncourt, Territoire de Belfort).

La profession rappelle que selon la taille de l’entreprise ou les particularités de l’entité juridique, le recours à un commissaire aux comptes est imposé par la loi, avec une mission définie dans un cadre légal.

Patrick Robert, nouveau président de la FRTP Franche-Comté.
Patrick Robert, nouveau président de la FRTP Franche-Comté.

- Patrick Robert est le nouveau président de la Fédération régionale des travaux publics de Franche-Comté.

Directeur de l'agence Colas Belfort Montbéliard, il succède à Gilbert Jacquot, président depuis neuf ans. Agé de 58 ans, Patrick Robert est né à Baden-Baden en Allemagne.

Administrateur de la FRTP depuis 1994, il est aussi président du syndicat régional des industries routières (SPRIR) depuis 2012.

Photos : BPI Franche-Comté,  Alstom, Galilé, FRTP Franche-Comté.      

Commentez !

Combien font "8 plus 6" ?