DIJONLEHDOEN BREF.

- Dijon L'hebdo a sorti sa 1ère édition hier mercredi 18 septembre. Initiative de Jean-Louis Pierre, ancien rédacteur en chef du Bien Public et directeur de Voo TV, l'hebdomadaire gratuit arrivera tous les mercredis dans les commerces de Dijon et ressuscitera bientôt la distribution dans la rue, à la criée.

« Ni d'actualité, ni d'investigation », la ligne éditoriale fait le pari « d'informer avec une dose de pertinence (...) donnant avec une vraie place pour une réflexion délivrée du cynisme, du mécontentement, de l'optimisme béat et de la mièvrerie ».

On retrouve cet état d'esprit dans le sujet de la Une : François Rebsamen est-il indéboulonnable ?, et dans une série de brèves qui synthétisent l'actualité de la semaine, avec un certain recul parfois teinté d'humour.

Entouré de chroniqueurs, quasiment pas de journalistes et d'une équipe commerciale de deux personnes, Jean-Louis Pierre, directeur de la publication table sur un chiffre d'affaires publicitaire annuel de 500 000 €, dont une partie significative grâce à l'édition d'un supplément du club de basket JDA lors de chaque match à domicile.

L'homme qui revendique une « culture papier » cède toutefois aux avantages du net avec un site bientôt actif : www.dijonlhebdo.fr, dédié au recueil des avis de lecteurs.

- Etienne Henry, président du conseil régional d’Alsace de l’Ordre des Experts Comptables et Luc Carpentier, président du directoire de la Caisse d'Epargne Alsace ont récemment signé une convention de partenariat visant à faciliter le financement des professionnels et des TPE.

La déclinaison alsacienne de la convention nationale vise raccourcir les délais de réponse à 15 jours maximum pour toute demande de crédit inférieur à 25 000 €, grâce à la formalisation d’une demande standard complétée par l’expert-comptable référent.

La Caisse d'épargne propose notamment un crédit professionnel qui met à disposition, sous 48h (jours ouvrés) jusqu’à 40 000 €, sans caution personnelle ni aucune autre garantie.

- Il y a 20 ans, Teletech International inaugurait le concept de call center en France, dans l'Yonne. Depuis, le métier de la relation client et les technologies ont évolué et l'entreprise dijonnaise s'emploie, par son management, à atténuer l'image négative des conditions de travail dans les call center.

- Le Grand Besançon, les Jardins de Cocagne et la Chambre d’agriculture du Doubs souhaitent ouvrir au printemps 2014 une pépinière d’activités en maraîchage biologique et recherchent trois candidats maraîchers. Ils pourront tester leur activité en grandeur réelle aux Andiers, au nord est de Besançon, durant un à trois  ans, avant de créer leur propre entreprise.

logo macommune.infoLire la suite sur le site de notre partenaire MaCommune.Info en cliquant sur le logo ci-contre.

- Oncodesign (Dijon), laboratoire de recherche sous contrat, dont la mission est de découvrir de nouvelles thérapies anticancéreuses, et Banook Central Imaging (Nancy), société spécialisée dans la lecture centralisée d’images médicales, annoncent le démarrage d’un partenariat visant à développer l’emploi de nouvelles approches en pharmaco-imagerie.

Le partenariat fera l’objet d’une communication commune à l’occasion du congrès tenu par l’European Society for Medical Oncology du 27 septembre au 1er octobre 2013, à Amsterdam (Pays-Bas).

Vente record pour les bourgognes en grande distribution. La région viticole ne cesse de grignoter des parts de marché sur ce circuit. Pour la première fois, à fin juin 2013, les ventes annuelles de vins tranquilles de Bourgogne en Grande Distribution dépassent les 30 millions de bouteilles (30,7 millions) et les 200 millions d’euros de chiffre d’affaires (+5,8 %). Quasiment tous les groupes d’AOC progressent, que ce soit en vins rouges (+1,5 % au global) ou en vins blancs (6,2 %). Source BIVB

- Nominations

Nicolas Hesse, est le nouveau directeur général des services du conseil régional de Bourgogne. Il en était le directeur adjoint. Il remplace Emelina Debacq, nommée chef de cabinet de Pierre Moscovici, ministre de l'économie et des finances.

Francis Lebelle sera le 1er octobre, le nouveau directeur de la Carsat Bourgogne Franche-Comté. Ancien directeur général adjoint à la caisse générale de sécurité sociale de la Guadeloupe, il succède à Christophe Madika.

Sandrine Lagarde est la nouvelle directrice de l’Association régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail en Bourgogne (Aract) ainsi que la délégation régionale de l'association nationale. Titulaire d’une maîtrise de philosophie et d’un Master II management, travail et développement social, cette dijonnaise de 35 ans remplace Etienne Troubat. Cette association paritaire présidée par Sandrine Vannet (Medef) avec Pascal Hudelot (CFDT), vice-président intervient dans les entreprises bourguignonnes afin d'élaborer des méthodes visant l’amélioration des conditions de travail en particulier dans les TPE auxquelles elle peut apporter un appui conseil gratuit de 5 jours. www.bourgogne.aract.fr

image008Eddy Le Gousse, 44 ans, prend la direction de l’usine française de matériaux  d’emballages de Tetra Pak®, à Longvic, près de Dijon (3,8 milliards d'emballages en 2012). Ingénieur diplômé de l’école nationale supérieure des Arts et Métiers, il dirigeait depuis 2007 l’usine Novembal de Châteaubriant où lui succède Jean-Marie Viard, jusqu'alors responsable de la production Laminage et Découpe à Longvic.

André Luiz de Oliveira, directeur de l'usine de Longvic depuis 2010 est muté au déploiement de la méthode World Class Manufacturing pour l’ensemble des 36 usines de production du groupe.

Par ailleurs, Michel Picandet est nommé président de Tetra Pak France. Il vient de Sidel France, autre entité du groupe Tetra Laval, dont il dirigeait la Division Life Cycle Management.

Commentez !

Combien font "6 plus 5" ?