Eugénie Gay, fondatrice en 2016 de la société haut-marnaise Les Chipies d’Eugénie, est ce qu’on peut appeler un personnage. Se dégage d’elle un savant mélange de créativité, de dynamisme, d’humour, d'humeur, de passion, le tout mâtiné d’un brin d’emportement qui décoiffe. On retrouve tous ces traits de caractère dans ses productions de vêtements et d’objets associés à des territoires comme la Haute-Marne, sa mère patrie. Mais pas que… Présentation d’un savoir-soir et portrait d’une vraie "chipie", l'une des lauréates dans la catégorie savoir-faire du second concours des Idées Inspirées de Haute-Marne dont les trophées ont été remis hier 3 décembre.L'ensemble du palmarès en fin d'article.

 

L’affaire commence à l’envers. Patatras ! A moins d’un quart d’heure du rendez-vous fixé depuis plusieurs semaines et, en route pour s’y rendre, il faut annuler. Question inopinée de garde d’enfants ! On peste et on grogne au téléphone, non envers Eugénie Gay qui subit notre agacement à l’autre bout du fil, mais vis àvis de la situation du moment, crise sanitaire en cause qui lamine tous les agendas.

tasseschipes
La vaisselle et d'autres céramiques sont venues bien vite compléter le catalogue maison. © Traces Ecrites

 

La fondatrice de la société Les Chipies d’Eugénie, spécialisée dans la production de vêtements et la logotisation d’objets associés à un territoire, le prend un peu pour elle. On s’en excuse. Elle trouve une solution, mais nous en veut tout de même un peu avant la rencontre.  Le premier contact fait vite oublier l’incident. Le courant passe d’entrée, car radieuse et pimpante, elle décontracte vite son monde et nous invite, après avoir ouvert la porte d’un ancien garage, en son domaine.

 

bannierehautemarne

 

Lors de notre visite, l’atelier jouxtait sa maison d’habitation, sise à Rougeux (Haute-Marne), mais ce n'est plus le cas plus depuis quelque temps, la jeune femme ayant trouvé une maison où résider avec son mari qui n’est autre que le maire du village, plâtrier-façadier de profession.
Que de choses à découvrir parmi l’univers du vêtement et de l'objet cadeau que cette créatrice imagine depuis 2016 et qui est devenue, hier 3 décembre, la deuxième lauréate du second concours des Idées Inspirées de Haute-Marne, lancé et animé par le conseil départemental.

Jouer sur le sentiment d’appartenance

charlottechipies
Charlotte Cornefert, formée par apprentissage, trvaille aux côtés d'Eugénie. © Traces Ecrites

 

Son succès premier, Eugénie Gay le doit à une collection de tee-shirts estampillés « Le P’tiot Haut-Marnais » et pour ces dames « La P’tiote… ». La collection s’élargit vite en tailles, du body 3 mois au 5 XL. L’adhésion des Haut-Marnais est rapide.  Dans ce département de 173.000 habitants, décrété rural à tort, le besoin d’identité est fort, indépendemment de la figure tutélaire du Général de Gaulle qui choisit naguère d’y résider et le fit connaître dans le monde entier.

Alors, de bouche à oreille, peu de temps après, d’autres territoires emboîtent le pas : la Franche-Comté, via la Haute-Saône, puis les Vosges, ont frappé à sa porte. « Je ne m’éloignerai toutefois pas trop de mes bases, mais pourquoi pas aussi un département de la Bourgogne, toute proche », glisse Eugénie Gay.

 

mecateam

 

Le textile d’habillement ayant fait florès – slips et culottes inclus et là on verse dans le slogan la « Hot-Marne », s’en suit une déclinaison sur des objets aussi divers que variés : peluches, céramiques, sacs… Eugénie Gay colonise également l’univers du sport – ici en forme d’excuse -,  « Je ne peux pas, j’ai pétanque, piscine, VTT, foot, vélo... » ; et à l'avenant de la pêche, de la chasse et de l’agriculture, sans compter l’univers de la cuisine, tabliers de maître queux obligent. Et bien sûr, les masques anti-Covid, selon les goûts de chacun.

chipiesmasques
Depuis la crise sanitaire les masques logotisés sont devenus un produit phare. © Traces Ecrites

 

L’entreprise ne révèle pas son chiffre d’affaires et emploie deux personnes, avec Charlotte Cornefert, formée par apprentissage. Les tee-shirt proviennent du nordiste Lemahieu qui exploite la marque le Slip Français,  « made in France. Pour les autres vêtements, Eugénie recherche une filature nationale qui pourrait la fournir intégralement, sans succès pour l’instant.

En attendant, elle crée une boutique dans son ancien garage et vend ses produits sur Internet, mais également à Langres, au 13 place Diderot au sein de la boutique du MIPL (Made in Pays de Langres), parmi 40 autres producteurs locaux, dont Le Champs des Mille Pâtes, du rendu célèbre Samuel Zanino.

 
(*) Marcel Proust découvre ce test à la fin du XIXe siècle, alors qu'il est encore adolescent. Ce jeu anglais datant des années 1860 était nommé Confessions. Les questionnés y dévoilent leurs goûts et leurs aspirations (source Wikipédia).

Qui est Eugénie Gay ?

futureboutiquechipies
Eugénie devant un présentoir de sa future boutique d'entreprise. © Traces Ecrites

Née en Haute-Marne - la petite pointe d’accent ne trompe pas - il y a 32 ans, la jeune femme sait très tôt ce qu’elle ne voudra jamais faire. Pas question de travailler pour un autre, c’était écrit dans ses gènes. Et pas question non plus qu’un tartufe plagie ses créations, où alors gare au pasticheur qui a deux minutes pour rectifier le tir.
Un bac d’arts plastiques en poche, la jeune femme autofinance ses études supérieures à Montpellier dans le même cursus et verse ensuite dans la création d’enseignes et le marquage de véhicules. Cette première expérience lui donne l’idée d’estampiller une multitude de vêtements et d’objets selon son inspiration du moment.
Si l’on lui pose trois questions du questionnaire de Proust (*) à savoir, son principal trait de caractère, ce qu’elle déteste et ce qu’elle aime, les réponses fusent. Dans l’ordre : une timidité de têtue, les gens qui s’en foutent et faire plaisir aux autres, surtout en les rendant heureux.



Les 14 lauréats du concours « Les idées inspirées de la Haute-Marne »

 
Catégorie nature

1er prix : ARBORETUM DES CHARMETTES

Projet pédagogique pour apprendre à (re)connaître tous les arbres ou arbustes environnant, en Haute-Marne et partout ailleurs.
2e prix et PRIX DU PUBLIC :  DOMAINE DU MOULIN DE TRIMEULE

Développement d’une offre de soin alternative.
Prix de la Chambre d’agriculture de la Haute-Marne : DU CHAMP AU PAIN
Le GAEC souhaite développer la transformation de ses céréales bio cultivées sur ses terres. Il recherche un boulanger.

Catégorie Savoir-faire

ten
Abonnez à un media indépendant à partir de 8 euros ! En savoir plus, en cliquant sur le logo.

1er prix : VESTI
Projet d’application mobile qui permet de scanner les vêtements et connaître composition et origine des matières.

2e prix & prix spécial de Traces Écrites News : LES PETITS HAUT-MARNAIS
Les Chipies d’Eugénie souhaitent faire évoluer la gamme des textiles « le p’tiot Haut-Marnais » vers une nouvelle gamme portant le label origine France.
Traces Ecrites News offre une campagne publicitaire à Les Chipies d’Eugénie, pendant 3 mois sur la newsletter quotidienne.

3e prix : FABRICE LIIRI
Meilleur ouvrier de France (MOF), il souhaite transmettre son savoir-faire.

 

Prix de la CMA de la Haute-Marne : TABLE EN RÉSINE
Fabrication de tables avec un mélange bois et de résine bio-sourcée
Coup coeur du jury : AUTOUR DES MOULES DE VANNERIE
Fabrication de moules de vannerie en impression 3D.

Catégorie Les hauts-Marnais
1er prix : FIFTY’TOUR
Réalisation d’une web série pour faire découvrir, avec humour, les sports de pleine en Haute-Marne.
2e prix : MERCI LÉON
Obtenir son permis de conduire rapidement, sans les contraintes liées aux grandes villes (temps d’attente et prix).
3e prix : C’est B.E.A.U. la Haute-Marne !
Développer l’attractivité du territoire par la création urbaine.
Prix de la CCI Meuse Haute-Marne & prix spécial de Puissance TV : BAR CULTUREL AU PETIT PARIS
Animation culturelle dans une maison d’art brut située à Saint-Dizier
Coup de cœur du jury : LE BAL DU PÈRE BICHOT
Rouvrir le café du village de Cour-l’Evêque

Plus d’informations sur les projets 2020 sur le site des Idées inspirées.

 

1 commentaire(s) pour cet article
  1. Nathalie THIRIONdit :

    Eugénie nous rend fière de nos racines. Joli puits d'idées pour Noël....mais pas que...

Commentez !

Combien font "5 plus 6" ?