PSA stoppe aussi sa production de moteurs et de boîtes de vitesse en Moselle. Systancia propose gratuitement son offre de télétravail. Finalement, Estimprim ferme temporairement. Time Prod continue de tourner. Les étudiants de l’Epitech donnent des conseils sur le télétravail. La collecte de sang doit continuer. L’engagement des banques mutualistes. La CPME organise la collecte des stocks de masques inutilisés et en appelle aux donneurs d’ordre publics. Une mobilisation sans précédent des CCI de Bourgogne-Franche-Comté. La Moselle suspend la collecte des taxes de séjour.

 

• PSA stoppe aussi sa production de moteurs et de boîtes de vitesse en Moselle

Les usines PSA de Trémery et de Metz, en Moselle, ont également stoppé leurs lignes de production ce mardi 17 mars à 13h34 en raison de l’épidémie de coronavirus. La décision d’arrêter les deux sites totalisant 4.500 salariés, a été prise la veille, en fin de journée, à l’occasion d’un comité social et économique extraordinaire. Elle prolonge l’annonce faite lundi matin par le constructeur automobile d’arrêter ses usines dites « terminales », chargées de l’assemblage des véhicules parmi lesquelles Mulhouse (Haut-Rhin) et Sochaux (Doubs).
« En tant que premier employeur privé de Moselle, PSA a pris ses responsabilités et décidé de suspendre la production de motorisation à Trémery et de boites de vitesse à Metz », indique un porte-parole de Trémery-Metz. Les bureaux d’études continueront de plancher à distance sur les chantiers stratégiques de transmission électrifiée pour les véhicules thermiques et d’assemblage de motorisations électriques à grande échelle attendus à l’horizon 2022. P.B.

 

• La PME mulhousienne Systancia propose gratuitement son offre de télétravail

systancia
Systancia
a répondu favorablement à l’appel à la mobilisation des acteurs du numérique du secrétariat d’Etat chargé du Numérique en proposant gratuitement sa solution de télétravail, pour une durée de 3 mois. Ce service hébergé par OVHcloud, sera extensible par période d’un mois selon la durée de la pandémie.
Baptisé Systancia Gate, il s’agit d’un service d’accès distant sécurisé aux postes de travail et aux applications de l’entreprise, depuis leur poste professionnel portable ou mobile ou depuis un poste personnel. C’est la seule solution de télétravail cerfifiée par l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), assure Christophe Corne, fondateur et président du directoire. 

« Systancia est une PME née à Mulhouse, ville frappée de plein fouet par l’épidémie. Nos collaborateurs ainsi que l’ensemble de l’entreprise sont déjà très impactés. Plusieurs secteurs de l’économie sont plus touchés que d’autres et nous ne pouvons pas ne pas être solidaires », explique t-il. « La mise à disposition gratuite de notre solution sécurisée et certifiée par l’Etat nous semble être la réponse la plus adaptée afin de contribuer à l’effort commun et nous sommes ravis de pouvoir compter sur un partenaire tel qu’OVHcloud. » Systancia emploie 80 salariés à Mulhouse, Rennes et Paris. J.G.

 

BPBFC

 

• Estimprim ferme temporairement

estimprim
Une des presses offset, ici une huit couleurs, installées sur le site d'Autechaux (Doubs). © Traces Ecrites


En dépit de ce qu’il annonçait il y a quelques jours, l’imprimeur d’Autechaux (Doubs) décide de fermer temporairement son entreprise. Les arrêts d’approvisionnement, des problèmes de transport et surtout le souci impérieux de ses collaborateurs l’y invitent. Estimprim indique que les commandes en cours feront l’objet d’une information, mais sans possibilité d’accepter de nouvelles commandes pour les deux semaines à venir. L’imprimeur précise par ailleurs qu’un service minimum est en place pour établir des devis et répondre aux questions éventuelles sur les commandes récurrentes et planifiées pour les mois à venir.

• Time Prod continue de tourner

Le producteur de contenus vidéo d’entreprise, basé à Belfort, s’est placé en télétravail après avoir délocalisé les salles de montage dans les foyers des membres de l'équipe. Pour aider à une communication à distance, il propose la mise en place de tournages avec un caméraman ou avec sa régie vidéo bi-caméra gérée par un seul technicien. Il peut aussi diffuser en direct sur les réseaux sociaux. En cas d’urgence à communiquer, Vincent Jeannerot assurera lui-même les tournages en respectant des mesures strictes de sécurité (distances, nettoyage des micros, règles d'hygiènes ...).


crri

 

• Les étudiants de l’Epitech donnent des conseils pour mettre en place le télétravail

strasbourg_1
L'Hôtel Livio à Strasbourg, à deux pas du Conseil de l’Europe, où est implanté l'Epitech.


Ce sont les TPE en particulier que visent les écoles d’informatique Epitech en mettant à leur disposition leurs étudiants pour mettre en place le télétravail. Sur simple contact par mail, ils conseillent les entrepreneurs à distance sur les approches et les outils à mettre en oeuvre. Les trois écoles implantées dans l’Est, sont situées à Strasbourg, à Mulhouse et à Nancy Les adresses mail : urgence-teletravail-strasbourg@epitech.euurgence-teletravail-mulhouse@epitech.euurgence-teletravail-nancy@epitech.eu

• Traces Ecrites News ouvre son site.

Toutes les entreprises industrielles de l’Est et leurs représentants, sans oublier les services dédiés : notariat, expertise-comptable, conseil juridique, peuvent s’exprimer dans nos colonnes pour communiquer une décision, formuler une demande précise, solliciter un relais, informer d’une action propre, voire d’une initiative collective.


• La collecte de sang doit continuer

L’Etablissement français du Sang (EFS) informe que les citoyens sont autorisés à se déplacer pour aller donner leur sang en toute sécurité sur les sites de collecte, sous réserve qu’ils remplissent l’attestation officielle ou une déclaration sur l’honneur indiquant aller donner leur sang, au motif de l’assistance aux personnes vulnérables.
Car, dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, la collecte de sang doit absolument se poursuivre pour répondre aux besoins des patients pour lesquels les transfusions sont vitales. La collecte de sang ne peut être interrompue durant la période de confinement. Actuellement, les réserves en globules rouges sont de moins de 15 jours et en plaquettes de moins de 3 jours.

 

negociants

 

• L’engagement des banques mutualistes

banquepop
© Traces Ecrites


Plusieurs établissements financiers de l’Est participent à l’effort collectif pour sauvegarder l’économie au sens large et l’industrie en particulier. C’est notamment le cas de la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté qui décide :
- Le report sur demande des 6 prochaines mensualités de crédits, capital et intérêts, par simple avenant et sans frais de dossier.
- La suspension dès ce jour des prélèvements de loyers de crédit-bail.
- Sur demande, l’opposition aux prélèvements des charges fiscales et URSSAF.
- Une réponse sous 48h pour étudier toute mesure d’accompagnement supplémentaire.

La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne est sur la même longueur d’ondes avec aussi, l’accélération de la prise en charge des déclarations de sinistres et de leurs indemnisations.

La Caisse d’Épargne Bourgogne-Franche-Comté complète les dispositifs nationaux de l’Etat et de Bpifrance par :
- Concernant les prêts moyens et longs termes, un report automatique des 6 prochaines mensualités
- L'augmentation de la ligne court terme actuelle des clients ou mise en place d’une nouvelle ligne court terme confirmée
- Pour un crédit-bail mobilier souscrit auprès de BPCE Lease, le report automatique des 6 prochaines mensualités
Pour des trois mesures, voir conditions auprès de son chargé d’affaires.
- Concernant la location longue durée, possibilité de bénéficier du report des loyers (voir conditions auprès de votre interlocuteur habituel CAR LEASE)

De son côté, le Crédit Agricole Champagne-Bourgogne :
- Reporte si besoin les échéances de prêts à moyen terme destiné aux professionnels, entreprises et agriculteurs dans la limite de 6 mois par prêt.
- Met en place une procédure accélérée d’accord de crédit.
- Supprime les pénalités et coûts additionnels des reports d’échéance et de crédit des clients.
- Accélère les modalités de prise en charge des demandes d’indemnités des clients assurés.

cachampagnebourgogne
© Mylène Fargeot/Crédit Agricole Champagne Bourgogne

 

• La CPME organise la collecte des stocks de masques inutilisés

Certaines entreprises à l’arrêt disposent encore d’un stock de masques de protection dont elles n’auront plus l’usage. Dans le même temps, les acteurs sanitaires et médicaux, mais aussi les activités indispensables à la continuité économique minimale de la France, manquent cruellement de masques.
C’est pourquoi, la CPME demande au gouvernement d’organiser la collecte de ces masques désormais inutiles pour les mettre à disposition de ceux qui en ont le plus besoin.
La Confédération des PME (117 unions territoriales) et tout particulièrement celle du Haut-Rhin, département très touché par le Covid-19, propose son appui pour la mise en œuvre pratique de cette collecte.

• La CPME Bourgogne Franche-Comté en appelle aux donneurs d’ordre publics

Dans un communiqué, Benoît Willot, président de la CPME Bourgogne-Franche-Comté,  lance un appel à tous les donneurs d’ordre public pour qu’ils s’acquittent des factures en cours le plus rapidement possible afin de réinjecter de l’argent dans la trésorerie de leurs sous-traitants ou prestataires.

micronora

• Mobilisation sans précédent des CCI de Bourgogne-Franche-Comté  

La CCI de Haute-Saône crée une cellule de soutien pour accompagner les dirigeants de Haute-Saône face à cette crise. Pour contacter rapidement cette cellule de crise, une seule adresse : covid19@haute-saone.cci.fr Une liste des mesures d'aide actualisée en permanence est disponible sur le site de la CCI70 à l'adresse suivante : https://www.haute-saone.cci.fr/actualites/covid-19-synthese-des-aides-aux-entreprises.
La CCI du Territoire de Belfort renvoie sur un numéro unique : 03 84 54 54 50, celle de l’Yonne propose à ses adhérents une adresse courriel :  covid19@yonne.cci.fr
Les entreprises de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire peuvent aussi s’appuyer sur leur CCI en les contactant :
- Pour la CCI de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.cci.fr/actualite/crise-sanitaire-liee-au-coronavirus
- Pour la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole : https://www.cotedor.cci.fr/actualite/coronavirus-les-cci-en-soutien-des-entreprises
Sans oublier la CCI régionale bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgognefranchecomte.cci.fr/crise-du-coronavirus

Rappelons également la forte mobilisation des Réseaux Entreprendre : https://www.reseau-entreprendre.org/paris/2020/03/13/covid-19-quelles-mesures-pour-mon-entreprise/#TVA

 

 • La Moselle suspend la collecte des taxes de séjour

Le Conseil départemental de la Moselle met en place trois principales mesures pour soulager les entreprises. Il s’engage d’abord à ce qu’aucun retard ne soit pris dans le paiement de ses fournisseurs. Le télétravail des agents doit assurer la continuité du mandatement et des virements. Sollicité par l’UMIH, branche professionnelle de l’industrie hôtelière de la Moselle, le Président, Patrick Weiten, a décidé de ne pas collecter les taxes de séjour afin de ne pas alourdir la charge financière des entreprises du secteur touristique.
Enfin, le Département prend l’engagement d’honorer les projets suspendus par le Covid-19 : « il n’y aura pas d’annulation des commandes ou de travaux et les projets économiques, culturels sont simplement reportés. »
Par ailleurs, avec la fermeture des collèges, les restaurants scolaires se retrouvent avec un stock de produits frais qui peuvent être périmés lorsque la vie normale reprendra. Aussi le Conseil départemental de la Moselle a décidé de donner les produits laitiers de la cuisine centrale à la banque alimentaire de Metz.

Commentez !

Combien font "8 plus 1" ?