L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITÉ ÉCONOMIQUE.

Chai de la maison Henri Maire ou vieillit notamment le vin jaune.
Chai de la maison Henri Maire ou vieillit notamment le vin jaune.

- Repris en 2010 par Verdoso Industrie, les vins Henri Maire officialisent la reprise du groupe Cottin Frères en Bourgogne, avec les maisons Labouré-Roi et Nicolas Potel et 65 de leurs salariés : tous ceux attachés aux activités viticoles et une partie du siège social.

Avec Dufouleur (Nuits-Saint-Georges) racheté en début d'année, le groupe jurassien pèsera 50 millions d'€ de chiffre d'affaires en 2014 et vendra désormais plus de bourgognes que de vins de sa région d'origine : 60 % en bourgognes, 20% de vins du Jura et 20 % autres appellations. Cette fusion doit également lui permettre « d’accélérer la distribution internationale des vins du Jura », indique le groupe dans un communiqué.

- La nouvelle manufacture horlogère Tag Heuer à Chevenez (Suisse) courtise la main-d’œuvre du pays de Montbéliard, situé à une dizaine de km de la frontière. Les ingénieurs, les techniciens et les dessinateurs de l'industrie automobile ont des compétences « aisément transposables au monde de l’horlogerie », a déclaré la direction du groupe suisse à l'inauguration de la nouvelle unité de 24 000 m2 le 5 novembre 2013.

Selon le site d'informations C'est-à-dire, sur la cinquantaine de salariés embauchés à l'ouverture en juin, plus de la moitié provient de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard. D’ici quelques mois, la fabrique d’ébauches de mouvements et de calibres de chronographes devrait compter une centaine de salariés.

- La marque Sapin du Jura est née le 31 octobre à Morteau (Doubs) avec à l'appui, un  programme d'aides à des projets d'innovation de la filière amont (les exploitants et les scieurs) et aval (les transformateurs).

Un plan de communication national est destiné à mieux identifier une offre hétérogène perçue « comme un frein à l'industrialisation par rapport aux résineux d'Europe du Nord », indique Etienne Renaud, président du syndicat de résineux de Franche-Comté.

- Après des années de péripéties, le projet de crèche interentreprises à Chalon-sur-Saône porté par le Medef de Saône-et-Loire va voir le jour à la rentrée 2014.

D'une capacité de 25 berceaux, l'équipement sera construit sur un terrain de 2 000 m² dans la zone industrielle de Crissey et sera gérée le réseau Crèches de France. Pour une entreprise, la réservation d'une place coûtera 12 000 € par an, somme en partie défiscalisée. Pour les parents, le coût sera indexé sur les revenus.

- Dimeco qui possède une usine à Pirey (Doubs) annonce une innovation dans le domaine de la découpe des tôles mécaniques en bobines.  Baptisée Linacut, la machine permet de découper des tôles sans limite de longueur et fonctionne durant 8 heures en continu sans opérateur (!). Elle est présentée au salon Tolexpo à Paris du 19 au 22 novembre, simultanément au Fabtech à Chicago (USA).

- Après la cession cet été de ses 6 hypermarchés et ses 22 supermarchés au réseau Leclerc, Coop Alsace s’apprête à vendre « l'essentiel » de ses 144 magasins de proximité à Carrefour. Ce dernier conserverait l'enseigne locale et assure vouloir maintenir les 440 emplois afférents.

Le groupe coopératif alsacien qui comptait 3500 salariés il y a deux ans, a frôlé le dépôt de bilan avec des pertes de l'ordre de 25 millions d'€ par an depuis 2008. Après la cession des supérettes, il restera environ 300 salariés dans des activités de logistique, boucherie-charcuterie industrielle et cafétérias. Avec AFP.

- Le savoyard FrancEnergies (environ 5 millions d'€ de chiffre d'affaires) reprend l'activité de l'entreprise bisontine Somega, liquidée au mois de septembre dernier.

Egalement spécialisé dans les installations énergétiques, le repreneur a reconstitué une équipe commerciale pour les départements du Doubs et de la Côte-d'Or. Somega fut l'une des premières entreprises de Franche-Comté à miser sur le photovoltaïque, source de ses difficultés financières ces deux dernières années.

- Récemment inaugurée, une nouvelle tranche de 15 hectares du Parc d’activités du Pays de Thann à Aspach-le-Haut (Haut-Rhin) est commercialisée à 23 € le m2, à comparer aux 55 € du Parc des Collines de Mulhouse par ex. Occupée à moitié, la 1ère tranche de 21 ha comporte encore 10 parcelles à commercialiser.

La communauté de communes de Thann-Cernay et la Société d’équipement de la région mulhousienne (SERM) prévoient deux tranches ultérieures pour un total de 16 ha.

La Doloise, filiale du groupe Entreprises Habitat, réalise actuellement la 3ème tranche d'un ambitieux programme de rénovation thermique des 122 logements dans le quartier Corniche à Dole (Jura).
La Doloise, filiale du groupe Entreprises Habitat, réalise actuellement la 3ème tranche d'un ambitieux programme de rénovation thermique des 122 logements dans le quartier Corniche à Dole (Jura).

- Première région de France à signer un Plan Bâtiment Durable régional avec l’Etat le 4 juillet 2013, la Franche-Comté reçoit le 13 novembre au Sénat, le prix Territoria d'Or développement durable qui récompense des initiatives transposables à d'autres collectivités locales.

Durant deux ans, le conseil régional a mobilisé les départements, agglomérations et villes autour du dossier de l’efficacité énergétique.

En résulte un Pacte territorial énergie bâtiment doté d'outils financiers et techniques afin d'accélérer la rénovation de logements pour les rendre très économes en énergie.

Photos : Henri Maire et La Doloise.

Commentez !

Combien font "7 plus 9" ?