Le lancement, hier 14 janvier, d’une unité de production et de distribution d’hydrogène à Dijon, destinée à approvisionner des camions de collecte des ordures ménagères, illustre la voie ouverte pour ce carburant décarboné en Bourgogne-Franche-Comté. D’autres projets sont en route à Auxerre et à Belfort pour une flotte de transports en commun.

D’ici cinq ans, la Bourgogne-Franche-Comté sera maillée de stations à hydrogène décarboné, des stations-services qui distribueront ce carburant qui n’émet pas de gaz à effet de serre et est produit à partir de l’électricité par électrolyse de......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "5 plus 1" ?