Dijon espère avoir trouvé la bonne recette pour sa Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin en l'honneur du repas des Français inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2010. Un week-end inaugural veut en convaincre les Dijonnais, premier public à séduire en attendant les touristes. ...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 8 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "1 plus 7" ?