Deux événements ferroviaires ont fait l'actualité ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté : la confirmation d'une commande de trois trains à propulsion hydrogène qui circuleront dans l'Yonne à partir de 2024, et l'annonce d'un nouveau centre de maintenance à Dijon dédié aux trains électriques Régiolis qui remplaceront les Corail de la ligne Paris-Bercy/Dijon/Lyon à partir de l'année prochaine.

Vendredi dernier 5 mars, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a officialisé sa commande de trois trains à propulsion hydrogène à la SNCF pour le constructeur Alstom – une facture de 51,9 millions d’€ –  en présence du ministre délégué......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "8 plus 7" ?