Un consortium de trois entreprises comtoises et une équipe universitaire de Belfort dévoilent une pile à hydrogène capable de fournir l’alimentation électrique de secours d’une baie de data center. Un premier pas concret vers des data centers moins polluants, qui met les partenaires en compétition avec géant mondial… Microsoft !

Ce mardi 16 mars, au FC Lab de Belfort, un consortium belfortain a levé le voile sur HyDATA, une alimentation électrique de secours à hydrogène destinée à remplacer les polluants groupes électrogènes diesel qui assurent cette fonction dans la plupart des centres de données. Ce......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "4 plus 10" ?