Trois banques régionales, la Banque Populaire, la Caisse d’Épargne et le Crédit Agricole, une société de financement de l’immobilier d’entreprise, Batifranc, et la Caisse des dépôts font cause commune pour accueillir les services informatiques du groupe Banque Populaire et plus largement, redonner vie à la tour Mercure, rebaptisée Sigma.

Union sacrée de banques régionales autour de la tour Sigma, un immeuble de bureaux de onze étages (ramené à neuf à l’issue des travaux en cours), situé derrière la gare de Dijon, et dont le projet de réhabilitation stagnait depuis plusieurs années en raison de la présence d’une copropriété.
Pour y accueillir les services informatiques du groupe Banque Populaire (Lire ici l’article de Traces Écrites News), les sociétés d’investissement immobilier de deux banques régionales, la Caisse d’Épargne Bourgogne-Franche-Comté et le Crédit Agricole Champagne Bourgogne, s’allient à la principale intéressée, la Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté.

 

Batifrancdeux

 

Celle-ci a motivé l'installation des services de son réseau national dédiés à l’infogérance et aux systèmes logiciels, aujourd'hui hébergés à Longvic, dans l’agglomération de Dijon et qui seront les principaux locataires des 7.000 m2 de la tour. Elle est logiquement la première actionnaire, à travers sa filiale Société d’expansion de BFC,  d’une SAS (la SAS Sigma 5A) au capital de 1,925 million d’€ qui achète le bâtiment.
La Banque des Territoires (Caisse des dépôts) est le second actionnaire à hauteur de 22%. À leurs côtés, BDR Immo 2 (Caisse d’Épargne) et Actif’Invest (Crédit Agricole) interviennent chacun pour 16%. Au même niveau d’investissement, la société d’économie mixte de financement de l’immobilier professionnel, Batifranc, joue un rôle de coordinateur.

sigmaarchitectes
La tour Sigma telle qu'elle se présentera en 2021 : les deux derniers étages supprimés pour éviter les charges foncières des immeubles de grande hauteur.  © Arte Charpentier, NM Architectes (Nancy) et Art & Fact (Dijon).

« Batifranc a été à l’initiative de l’association de ces cinq investisseurs lorsque Linkcity, le promoteur, l’a interrogé sur les acquéreurs et occupants potentiels », explique Pierre Chavelet, président de la Sigma 5A et directeur général de Batifranc. Une étape qui s’est avérée indispensable compte tenu des multiples propriétaires antérieurs. « Nous avons signé pas moins de 37 actes juridiques pour acquérir 15 lots », rappellent les investisseurs.
La rénovation nécessaire pour remettre les locaux aux normes du marché, notamment en ce qui concerne le désamiantage, l’isolation thermique et l’accessibilité, représente un investissement de 15 millions d’€ que la Banque Populaire finance pour moitié. Les travaux démarrent ces jours-ci. Ils consistent à mettre le bâtiment à nu pour en retirer les façades, cloisons et planchers contenant de l’amiante afin de n’en conserver que la structure et la rhabiller d’une vêture en aluminium avec un complexe isolant.


Installation de Informatique Banque Populaire en 2021

sigmatravaux
Image des travaux en cours. @Traces Écrites.

Réalisés par Bouygues Bâtiment Nord-Est, les travaux s’achèveront en février 2021. Informatique Banque Populaire (IBP) y installera alors ses quelques 300 collaborateurs de Longvic, l'un des six sites de la filiale informatique. « Un emplacement plus efficient car proche de la gare compte tenu des aller-retours nécessaires avec le siège parisien », commente Thierry Australe, directeur d’IBP. Ont vocation à les rejoindre d’autres équipes informatiques du réseau.

LCRDijon


C’est le souhait de Bruno Duchesne, directeur général de la Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté, en regard avec la nouvelle stratégie du développeur des systèmes d’information des banques régionales, de  faire travailler des profils aux compétences différentes en mode collaboratif.
L’autre partie de l’ensemble de bureaux, le patio qui s’élève sur trois niveaux, a quant à lui été acquis par Foncières & Territoires par l’intermédiaire de sa SCI Nord Est Horizon. Un millier de mètres carrés restent disponibles à la location, commercialisés par BNP Real Estate. Les travaux sont en cours depuis le mois de février.

Découvrir les opportunités immobilières en Côte-d'Or sur le site de

invest

Commentez !

Combien font "9 plus 10" ?