Le salon Food Use Tech réunissait, les 19 et 20 septembre à Dijon, les jeunes pousses et les acteurs confirmés de l’agro-alimentaire, de la culture au produit transformé. Dans leurs fourneaux se mitonnent les méthodes et les plats de demain, avec deux tendances fortes : l’agriculture de précision et la réduction drastique du gaspillage alimentaire. Tour d’horizon.

Le public était clairsemé au salon Food Use Tech, qui se tenait au Palais des congrès de Dijon les 19 et 20 septembre, pour découvrir les start-up de l’agro-alimentaire et du monde agricole. Le rendez-vous, il est vrai, vise d’abord les professionnels, qui y partagent leurs ambitions mais aussi leurs......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
1 commentaire(s) pour cet article
  1. J-Marc Conversdit :

    Chasse au gaspi, c'est nécessairement la chasse aux agrotoxiques (phytosanitaires et phytopharmaceutiques, quels drôles de noms pour des poisons violents issus des gazs de combat !), qui empoisonnent agriculteurs, voisins, consommateurs, eau de pluie et eau potable, avec des captages qui ferment ! On les retrouve dans notre corps (sang, cheveux, urines, lait maternel ...) STOP ! La Bio existe et se perfectionne depuis 60 ans, formons les chambres d'agricultures, les coopératives et les établissements d'enseignements à la BIO, pour notre santé et celle de la terre !

Commentez !

Combien font "4 plus 3" ?