Au terme d’un appel à concurrence, l’exploitation de onze ports en bordure de la Moselle vient d’être confiée à un groupement composé de la CCI du Grand Nancy, de la Compagnie Française de Navigation Rhénane (CFNR Transport) et d’ArcelorMittal. Le consortium a annoncé, ce 6 juillet, son intention d’investir 30 millions d’€ principalement dans la remise à niveau des infrastructures du nord lorrain.

La rivière Moselle forme un corridor majeur connectant les bassins économiques de Thionville, Metz et Nancy aux grands ports de la mer du Nord. Pas moins de 4,2 millions de tonnes de marchandises y transitent chaque année. Cet affluent du Rhin ouvre un nouveau chapitre de son histoire dans sa partie française, 158 km de......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "1 plus 6" ?