URBANISME. Dijon s'apprête à effacer un pan de son histoire contemporaine.

Le site des anciens abattoirs, où l'espace autogéré des Tanneries entretient un souffle de vie (alternatif, un rien décalé, mais aussi rafraîchissant) mute en un écoquartier de 1500 logements.

Il est rebaptisé Ecocité Jardins des Maraîchers, pour évoquer une activité horticole du temps jadis.

Invités à exprimer leurs talents (1) sur cet espace de 19 ha, 150 architectes ont assisté le 15 novembre à la présentation du projet par l'urbaniste Nicolas Michelin. Les promoteurs sont conviés à leur tour jeudi 22 novembre.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Le maire de Dijon, François Rebsamen, qui veut faire de ce quartier un étendard de l'écologie urbaine, s'en remet à Nicolas Michelin pour faire émerger une qualité architecturale qu'il veut comme «jamais vue à Dijon».

Finis les traditionnels concours de promoteurs et architectes qui prévalent dans les aménagements de cet ampleur. Les architectes ne produiront pas d'esquisse dans un premier temps.

Ils seront auditionnés sur leur vision du projet puis mariés, lot par lot, à un promoteur. L'étincelle au sein du couple doit se produire à l'occasion d'ateliers, réunissant la ville, le maître d'œuvre et l'aménageur (2).

«Un cahier des charges "light" doit impulser une culture commune du projet et fait même entrer en lice de futurs utilisateurs - commerçants, artisans souhaitant s'installer dans le quartier -, et rien ne sortira tant que tout le monde ne sera pas d'accord sur l'avant projet sommaire», raconte Nicolas Michelin qui a expérimenté sa méthode à Bordeaux.

Ces réunions n'ont rien à voir avec une usine à gaz, même si l'urbaniste reconnaît qu'elles sont «très chronophages».

Selon lui au contraire, émerge des ateliers une qualité architecturale et urbanistique. Et s'il n'attend pas que l'architecture soit forcément «extraordinaire», il ne la veut «pas banale».

La sélection des architectes aura lieu en janvier 2013 en vue des premiers permis de construire durant l'été de la même année.

Le retour des toits

La première vague travaillera sur 384 logements, 3000 m2 de commerces et de services et environ 5000 m2 de bureaux.

Ils prendront place en bordure du boulevard de Chicago, là est installé pour quelques mois encore, l'espace autogéré des Tanneries, appelé à déménager près du centre de maintenance du tramway.

Deux autres phases suivront pour atteindre 671 logements à l'horizon 2015-2016, et au final 1500.

Pour laisser place à «une nature omniprésente» sur un long mail  sur le tracé de l'ancien bassin de rétention des abattoirs, des venelles piétonnes transversales et un axe vierge au-dessus de l'hypothétique tunnel de la ligne TGV Rhin-Rhône (3), l'urbaniste a choisi de faire un quartier dense avec 74 logements à l'hectare.

Les plus hautes constructions grimperont jusqu'à 7 étages, les plus basses seront des maisons individuelles jumelées.

A l'échelle de chaque ilôt, la mixité sociale (HLM, accession sociale à la propriété et accession libre) s'ajoute à la diversité de typologie.

Les toits - rappelant ceux du Vieux Dijon «sans en être des pastiches» - sont réhabilités au détriment des toitures terrasses, sauf si celles-ci se transforment en espaces à vivre.

Le stationnement est intégré au rez-de-chaussée des immeubles.

«Je vous demande de vous lâcher», a appelé Nicolas Michelin aux 150 architectes présents en mairie le 15 novembre. Beaucoup ont envie d'essayer.

La société publique locale d'aménagement (Splaad), aménageur, a déjà reçu 160 demandes de candidatures.

(1) Date limite de dépôt des dossiers de candidature pour la 1ère tranche le 29 novembre 2012.

(2) La société publique locale d'aménagement (Splaad).

(3) C'est la branche ouest de la LGV Rhin-Rhône (non programmée) qui devrait prolonger la voie nouvelle en provenance de Mulhouse jusqu'à la ligne de Paris, au nord-ouest de Dijon.

Relire sur le même sujet dans Traces Ecrites News :

Le quartier Heudelet 26 et La Semaad terrasse Dijon Crédit photos : Nicolas Michelin & AssoCiés et EPLAAD.

Commentez !

Combien font "8 plus 3" ?