ÉVÉNEMENT. Le conseil départemental du Jura offre une vitrine de 18.000 m2 à tous les savoir-faire jurassiens, non seulement du département, mais de tout le massif, suisse compris, et de Bourgogne Franche-Comté aussi.

L’événement se déroulera du 13 au 16 octobre 2016 à Dole dans les anciens ateliers d’Ideal Standard, spécialiste des céramiques sanitaires pour WC et salles de bain, qui a conservé sur place une activité logistique.

 

halleideal

 

L’incendie, il y a un an, du parc des expositions Juraparc, à Lons-le-Saunier, préfecture du Jura, n’aura pas découragé la nouvelle équipe du conseil départemental, conduite par Clément Pernot, de relancer l’un des moments forts de la marque territoriale Made in Jura : son salon triennal.

 

Restait tout de même à trouver un lieu d’accueil assez vaste pour 400 à 500 exposants, parmi lesquels de nombreux industriels pour cette manifestation professionnelle, dont les précédentes éditions ont eu lieu en 2003, 2006 et 2009.

 

Ce sera l’ancienne grande halle de 18.000 m2 de la société Ideal Standard à Dole qui a compté jusqu’à 700 salariés aux bonnes heures de sa pendule économique.

 

idealstandard

 

 Le site, étendu sur près de 25 hectares, dont 58.000 m2 couverts, demeure encore en service pour ce fabricant belge de céramiques sanitaires qui y organise encore une partie de sa logistique nationale.

 

« Nous l’avons racheté entièrement fin mars, le louons pour 300.000 € à Ideal Standard pour son activité et, allons engager 3,5 millions de travaux afin de mettre aux normes le futur espace d’exposition », explique Jean-Pascal Fichère, président de la communauté de l’agglomération du Grand Dole.

 

Une  affirmation d’appartenance

 

« C’est une opportunité qu’il fallait absolument saisir, car le site industriel disponible est unique et parfaitement adapté », souligne Jean-Marie Sermier, député-maire de Dole, à l’origine de ce choix.

 

pernot
Clement Pernot, président du conseil départemental du Jura, au micro, et Jean-Pascal Fichère, président de la communauté de l'agglomération du Grand Dole, lors de la présentation du projet vendredi 20 mai.

 

« J’ai suggéré que cette cathédrale de béton en poteaux poutres ne soit pas fractionnée, car quel espace idéal, sans jeux de mots, pour la renaissance de l’exposition des savoir-faire jurassiens », ponctue Clement Pernot, président du conseil départemental du Jura.

 

Contrairement au passé, la collectivité territoriale soutiendra, mais ne portera pas l’activité de Made in Jura. La marque territoriale s’est transformée en association en raison de la Loi NOTRe qui retire aux départements la clause de compétence générale, ainsi que celle du soutien économique.

 

madeinjura 

 

Et ce n’est sans doute pas plus mal, avec des membres fondateurs de la société civile, comme l’entreprise Diager de Poligny, numéro un français des produits de perçage et leader européen pour les forets, EMCO, fabricant de tapis d’entrée, ou encore l’entreprise Chauvin, spécialiste de la maison en bois massif.

 

« J’invite aussi tous les jurassiens de Bresse et de Suisse à nous rejoindre, mais également les autres Francs-comtois et les Bourguignons, car même si nous voulons réaffirmer notre identité, nous appartenons dorénavant à une grande région », argumente le président départemental.

 

Allons plus loin ! N’y aurait-il pas la place pour l’alternance d'une grande foire industrielle qui célèbre toutes les industries de la nouvelle grande région qui cumule le plus d’emplois industriels, avec 17,3 % des emplois salariés ?

 

Ce que confirme l’Insee : « la région constituée de la Bourgogne et de la Franche-Comté est la plus industrielle des régions françaises. »

 

Premier rendez-vous à Dole : du 13 au 16 octobre 2016.

 

Crédits photos : Traces Ecrites.

Commentez !

Combien font "9 plus 3" ?