Couturières prototypistes, un métier à très forte compétence.
Couturières prototypistes, un métier à très forte compétence.

TEXTILE. L’entreprise rhône-alpine Idealp hérite des marques de vêtements de ski et de montagne Degré 7 et Duvillard.

Pascal Baskali se voit attribuer le pôle prêt-à-porter avec l’Aventure des Toiles.

La décision a été prise hier 11 juin par le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône, suite à la liquidation judiciaire d’Avance Diffusion  le 3 avril dernier.

Elle se solde par 91 suppressions d'emplois sur un effectif de 130 salariés.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône a attribué, pour 100 000 € au Lyonnais IDEALP, les actifs du pôle sport de la société bourguignonne Avance Diffusion, constitués des marques Degré 7 et Duvillard.

Cette décision fait suite à la mise en liquidation, le 3 avril dernier, de l’entreprise du Creusot (Saône-et-Loire). L’opération permet au repreneur (6 millions d’euros de chiffre d’affaires, 40 salariés) qui exploite les marques Filature Arpin et Ski Lacroix, d’étoffer son offre en vêtements de ski et de montagne.

Pour relancer la production et assurer les collections hiver 2014/15, Jean-Philippe Caille, gérant d'IDEALP, crée D-Sport, une société par action simplifiée au capital de 400 000 , et reprend 12 salariés.

Les activités resteront basées au Creusot et se verront même renforcées avec l’intégration de l’équipe de conception, création et prototypage d’IDEALP (une dizaine de personnes).

«J’entends faire au Creusot un pôle de compétences groupe pour des produits à très forte valeur ajoutée et avec l’ambition d’aider chacune des marques à devenir leader sur son segment de marché », indique le repreneur dans un communiqué.

Styliste de mode chez Avance Diffusion.
Styliste de mode chez Avance Diffusion.

91 licenciements

Le pôle prêt-à-porter, connu avec la marque Aventure des Toiles, connue pour pour ses reproductions d’œuvres picturales sur des vêtements féminins, est de son côté confié à Pascal Baskali, moyennant la somme de 125 000 € , hors stock évalué entre 170 000 et 180 000 €.

Il conserve 28 emplois, dont 14 de la société Manufacture de tricotage & Couleurs, née du rachat en 2011 de certains actifs de la société Clayeux, spécialiste de la maille pour enfants à Montceau.

Selon François Gadrey, fondateur et ancien P-DG d’Avance Diffusion: « des investissements conséquents, la chute des commandes, mais aussi la crise », ont plongé son groupe (22 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2013, plus de 130 personnes)  dans de grosses difficultés financières en début d'année.

Dans son jugement, le tribunal indique que 91 licenciements économiques ou ruptures de contrat de travail à durée déterminée interviendront dans les prochaines semaines.

 
François Gadrey, ancien P-DG d'Avance Diffusion. (Photo : Vianney Thibaut Agence Zoom)
François Gadrey, ancien P-DG d'Avance Diffusion. (Photo : Vianney Thibaut Agence Zoom).
François Gadrey, créateur de talent

François Gadrey aura marqué de son empreinte la mode. Il avait l’an dernier fait le buzz en habillant les moniteurs de l'école de ski français des fameux pulls rouges (Relire note article : Avance Diffusion rhabille l'école de ski francais).

Avance Diffusion avait cet hiver encore honoré un contrat de 3 millions d'€ pour étendre la gamme aux blousons et autres vêtements de protection.

Il s'était appuyé notamment sur le savoir-faire hérité de Clayeux, fabricant de layette et vêtements pour enfants qu'il avait repris à la barre du tribunal en 2011.

François Gadrey se révèle avant tout comme un créatif.

Avant de revenir au pays en 1989, le Bourguignon avait démarré en 1982 à Paris en imprimant des vêtements, principalement des T-shirts, à l’effigie de personnages célèbres de bandes dessinées.

Il rachète ensuite les marques de vêtements de ski Degré 7 en 1997 et Duvillard en 2003 et ouvre une série de magasins, y compris à l'étranger.

En 2000, il crée un pôle prêt-à-porter avec Aventures des toiles, des vêtements féminins haut de gamme qui reproduisent des œuvres picturales.

Photos fournies par Avance Diffusion.

Commentez !

Combien font "7 plus 4" ?