En bref. Pleins feux cette semaine sur le Pays de Montbéliard, patrie de l'industrie automobile, à l'occasion du salon de l'automobile de Genève qui se déroule jusqu'au 13 mars. La confirmation d'une co-entreprise PSA Peugeot-Citroën et BMW dans les technologies hybrides va profiter au site de Mulhouse du fabricant français. Détenue à parts égales entre les deux groupes, la société BMW-Peugeot Citroën Electrification va développer ses activités industrielles à Mulhouse. La moitié des 100 millions d'€ d'investissements portera sur l'usine alsacienne avec à la clé, 250 emplois lorsqu'elle tournera à plein régime en 2018. Démarrage des opérations au 2ème trimestre de cette année, les deux constructeurs devant démarrer l'équipement de leurs propres modèles en moteurs électriques à partir de 2014. Fabriquée à Sochaux, à partir d'un train arrière produit à Mulhouse, la 3008 Hybrid 4 de PSA, éditée en série limitée, peut d'ores et déjà être réservée sur internet, au prix de 41 500 €.

Au rendez-vous aussi, les élèves de l'école Espera Sbarro implantée à Etupes, montrent leur concept-car inspiré de la moto. Baptisé Evoluzione, le véhicule futuriste dépourvu de toit peut transporter trois personnes dans des baquets.

Le Pays, édition Aire Urbaine, Michel Schuler, 27 février 2001 p. 24 et Jacques Prost 1er mars 2011 p. 6.

www.turbo.fr/actualite-automobile/402178-salon-geneve-2011-espera-sbarro-evoluzione

- Parfum d'optimisme aussi chez Peugeot-Scooter (ex-PMTC) où le PDG Pierre-Louis Colin a présenté le nouveau scooter, 100% made in France. Déjà fabriqué en présérie dans les ateliers de Mandeure, l'E-Vivacity, 1er scooter électrique, devrait être suivi en novembre d'un 3 roues hybride. Deux nouvelles promptes à redresser la barre de la société après un effondrement du marché européen des deux roues.

Le Pays, édition Aire Urbaine, Jacques Balthazard, 5 mars 2011, p. 24.

- Pendant ce temps, le mécontentement gronde chez les salariés des équipementiers de l'automobile Faurecia Systèmes d'Échappement et EAK (airbags) qui jugent les propositions d'augmentation des salaires (+1,7% à 1,9% sur un an) «insuffisantes».

- Mauvaise nouvelle aussi pour les 66 salariés du site belfortain de Global Technologies Services (anciennement Serrib, transfuge de Bull), mise en redressement judiciaire avec une période d'observation de 6 mois. Le groupe normand (produits électroniques, 300 salariés) a été repris en Leverage Management Buy Out (LMBO) en octobre dernier, après la faillite de sa maison-mère, le groupe Loyaltouch (gestion de sites internet) coté en bourse.

Le Pays, édition Aire Urbaine, Jacques Balthazard, 2 mars 2011 p. 25 et 3 mars -2011, p. 21.

- Dans le Jura, on s'emploie à relancer l'activité traditionnelle de l'émail, savoir-faire du bassin de Morez, connu pour la lunetterie. La communauté de communes Arcade souhaite créer un centre technique pour «permettre aux industriels et artisans de réaliser des prototypes de petites pièces». Les étudiants de l'IUT Information-communication de Besançon apportent leur pierre à l'édifice avec un état des lieux de la filière en France et les potentialités des applications haut de gamme, dans la lunetterie, la bijouterie et la maroquinerie.

La Voix du Jura, Monique Henriet, 3 mars 2001, p. 77.

- Dans l'air du temps, la distribution de lait frais en libre service fait un nouvel adepte  : Anthony Mausserve, agriculteur installé en Gaec en Côte-d'Or (Villers-Rotin), a posé son chalet avenue De Lattre de Tassigny à Dole, près d'une boulangerie. Il lui faut vendre 40 à 45 litres par jour pour amortir son investissement de 500 000 €.

La Voix du Jura, 3 mars 2011, p.60.

Lire aussi : www.tracesecritesnews.fr/actualite/le-laitier-des-temps-modernes-4270

- Succès story à Pagney (Jura) où Jean-Marc Villey, technicien de l'industrie textile et sportif avéré, a mis au point des bandes de serrage en 2004. Récompense de sa persévérance après le refus des grands équipementiers du sport de commercialiser ses "Bandapar" : elles rentrent dans les enseignes des grands magasins de sport.

La Voix du Jura, Alain Buzon, 3 mars 2011, p. 57.

- Pour finir, cocorico dans le Morvan : deux entreprises adhérentes à l'association Morvan Terroirs, reviennent du salon de l'agriculture avec des médailles : l'or pour l'AOC 2009 Bourgogne-Vézelay de la cave Henry de Vézelay et une d'argent pour 2 miels des Ruchers du Morvan à Corancy (Yonne). Un coup de pouce évident pour les ventes, estiment les producteurs.

Lire aussi :

www.tracesecritesnews.fr/actualite/les-produits-du-morvan-tiennent-boutique-4629

Commentez !

Combien font "5 plus 8" ?