IMAGE L'ESSENTIELECO)BREF.

- En liquidation judiciaire depuis le 7 janvier, le fabricant de meubles pour enfants Vibel dans l'Yonne a présenté hier au tribunal de commerce d'Auxerre, un projet de reprise sous la forme d'une Scop.  Les salariés proposent une reprise de l'outil de production. La société d'ameublement Espace Loggia (lits en mezzanine) se chargerait de la commercialisation. Vibel implantée à Bazarnes emploie 67 salariés.

- Le comité d'entreprise de Schneider Electric à Mâcon confirme le plan de restructuration des sites de Mâcon et de Saint-Cyr-sur-Menthon (Ain), distants d'une dizaine de kilomètres. Cette dernière devrait fermer ses portes dans les prochains mois. Les 40 salariés seraient reclassés à Mâcon ou à Saint-Geoirs, dans la région grenobloise. Le Journal de Saône-et-Loire, 4 février 2013.

- Le fonds d'investissement HIG Capital cède le groupe Anvis (chiffre d'affaires de 250 millions d'€) au groupe japonais Tokai Rubber Industries. Le fabricant de systèmes antivibratoires avait racheté Kléber Industrie à Decize (Nièvre). La direction du site nivernais a déclaré à nos confrères du Journal du Centre que l’acquisition par les Japonais était «a priori, une bonne chose».

- Les syndicats de GE Power & Water (ex-GE Energy) dont le siège social se trouve à Belfort (Territoire de Belfort) et emploie 1900 personnes, craignent la suppression de 200 postes. La direction ne confirme pas, ni n'infirme. Le carnet de commandes de turbines à gaz passe en 2013, de 80 unités en moyenne à une petite soixantaine.

- CellProthera annonce sa troisième levée de fonds d'un montant de 2,5 millions d'€ auprès d'investisseurs privés. Ce troisième tour de table porte à 8,5 millions d'€ l'intégralité du financement obtenu par la biotech française en trois ans d'activité.

La start-up développe une thérapie capable de régénérer le myocarde après un infarctus sévère, à partir d'un simple prélèvement sanguin. L'augmentation du capital apporte de l'argent frais pour démarrer un essai clinique international. Lire ici l'article de Traces Ecrites News

- N° 3 du mobilier publicitaire urbain, l'entreprise Girod Médias déménage en mars, de Bellefontaine (Jura) dans les anciens bâtiments du lunetier Bourgeois à Morbier, distants de quelques kilomètres, afin de satisfaire sa croissance. Le chiffre d'affaires a quasiment doublé en 2012 à 7,8 millions d'€ et les effectifs sont passés de 30 à 48 salariés. Ancien dirigeant de Signaux Girod (signalisation routière), Philippe Girod lance une activité au Portugal. La Voix du Jura, 24 janvier 2013, Monique Henriet.

- L'aéroport de Dole-Tavaux (Jura) lance une ligne régulière vers Paris avec Ryanair. La décision du conseil général de subventionner la ligne à hauteur de 370 000 € fait grincer des dents du côté du conseil régional de Franche-Comté qui plébiscite auprès de la SNCF davantage d'arrêts à Dole, du TGV Lyria Paris-Lausanne.

L'Aéropostale annonce par ailleurs la suppression de la plateforme d'envoi du courrier vers Roissy. La Poste invoque le vieillissement de sa flotte de Fokker 27 ainsi que l'absence d'un système d'atterrissage tous temps à Tavaux.

Une tablette pour pallier l'inaccessibilité aux personnes  à mobilité réduite de certaines salles du musée des Ursulines à Mâcon.
Une tablette pour pallier l'inaccessibilité aux personnes à mobilité réduite de certaines salles du musée des Ursulines à Mâcon.

- La société dijonnaise I-Com signe la tablette tactile disponible depuis le courant du mois de janvier au musée des Ursulines à Mâcon. D'un format 10 pouces, elle permet une visite virtuelle de certaines salles du rez-de-chaussée difficilement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Des commentaires plus fournis que ceux affichés dans le musée, la rendent utile à tous les visiteurs. Lire ici sur le même sujet l'article de TracesEcrits News.

- Rhenovia Pharma annonce une seconde levée de fonds de 2,5 millions d’€ en 2013. La start-up de Mulhouse (Haut-Rhin) a mis au point une technologie de modélisation unique au monde qui permet de reproduire sur ordinateur les mécanismes cellulaires et moléculaires du cerveau et de la transmission nerveuse.

Rhenovia a également prévu d’accélérer son développement international, à travers le renforcement de sa filiale américaine créée à Boston en 2012, et avec de nouvelles implantations ou nouveaux en Europe, Asie et Amérique latine.

En 5 ans, la société a généré plus de 6 millions d’€ de revenus, atteignant l’équilibre financier dès son troisième exercice. Lire ici l'article de Traces Ecrites News.

Commentez !

Combien font "2 plus 2" ?