IMAGE L'ESSENTIELEN BREF.

- La 2ème phase de la LGV Rhin-Rhône - les 35 km de voie à construire entre Petit-Croix (Territoire de Belfort) et Lutterbach (Haut-Rhin), près de Mulhouse - aurait des chances de se concrétiser avant 2030 contrairement aux préconisations de la commission Mobilité 21 rendues publiques en juillet.

C'est que qu'affirme Charles Buttner, président du conseil général du Haut-Rhin. Dans un courrier daté du 30 août dernier, la Présidence de la République dit son intérêt pour le mode de financement alternatif proposé par les Alsaciens face à l'impécuniosité actuelle de l'Etat. Un emprunt des collectivités locales sur 20 ans se substituerait aux 300 millions d'€ que celui-ci devait investir dans le projet. Dans un premier temps, les collectivités locales ne paieraient que les intérêts annuels, l'État remboursant le capital ultérieurement.

Depuis le début de l'été, le conseil général du Haut-Rhin mène une campagne pour l'achèvement de la LGV Rhin-Rhône sur le site dédié www.vachementurgent.com/ (28 400 signatures au 9-09-2013).

- La crème de cassis de Dijon vient d’obtenir une identification géographique protégée (IGP). Cette obligation réglementaire impose un minimum de 200 grammes par litre de baies de cassis d’origine française et 25% de baies issues de l’association des variétés Noir de Bourgogne et Royal de Naples. En outre, l’IGP proscrit tout conservateur, colorant et arôme de synthèse. Quatre fabricants implantés sur le territoire de la capitale bourguignonne la produisent : Gabriel Boudier, Briottet, Lejay-Lagoute et l’Héritier Guyot.

La contestation a été vive sur la commune des Grangettes. (Photo : Traces Ecrites)
La contestation a été vive sur la commune des Grangettes. (Photo : Traces Ecrites)

- Nouveau coup de frein à la voie verte autour du lac de Saint-Point (Doubs), à proximité de la station de Métabief. Le 5 septembre, le tribunal administratif de Besançon a annulé la déclaration d'utilité publique autorisant la réalisation d'une voie dédiée aux modes doux de 11,7 km.

Déposée par un collectif de résidents, la requête porte sur l'impact sur le paysage et l'absence de sécurité dans les traversées des villages. Le préfet du Doubs et le président du conseil général, maître d'ouvrage « étudient » la possibilité d’interjeter appel de ce jugement.

- Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement a présenté hier 9 septembre, les premiers projets d'écoquartiers portant le label dont elle a annoncé la création en décembre 2012. Deux  peuvent l'arborer sur le territoire Rhin-Rhône. Les Rives du Bief à Longvic, dans l'agglomération de Dijon et Wolf Wagner à Mulhouse.

- Avec l’arrivée du datacenter Neoclyde en juin 2012, les zones d’activités bisontines Temis microtechniques et Temis Santé viennent de recevoir le label ZA THD (Zone d’Activité Très Haut Débit) créé en 2009 par l'Etat. Ce qui signifie que la fibre optique est déployée en limite de toutes les parcelles et jusqu’aux bâtiments existants.

Pour être raccordées en THD, les entreprises doivent faire appel à un opérateur de services télécoms (7 à Besançon) qui déploie, installe et gère le service d’accès jusque dans leurs locaux.

Dans les semaines à venir, la candidature de la zone d'activités Lafayette sera présentée en vue d’obtenir le même label.

La réouverture de la ligne Delle-Belfort intéresse particulièrement les Suisses frontaliers de la gare de Delle (Photo : Samuel Carnovali).
La réouverture de la ligne Delle-Belfort intéresse particulièrement les Suisses frontaliers de la gare de Delle (Photo : Samuel Carnovali).

- La Confédération Helvétique et la République du canton du Jura allouent un financement supplémentaire de 4 millions d'€ (4,9 millions de francs suisses) pour la réouverture de la ligne Delle-Belfort.

Le préfet du Territoire doit diligenter une étude d’impact et une enquête publique, solliciter l’autorisation de la police de l’eau et mener des études archéologiques.
 Fin 2016 ou début 2017, la nouvelle ligne Belfort-Delle mettra la gare de Belfort à 10 minutes de la gare TGV et Delle à 25 minutes de Belfort. Source : Le Pays.fr.

- Remis lors de la 3ème Université d’été du Medef Côte-d’Or le 4 septembre dernier, les Trophées de l’Entreprise sont revenus cette année à Marc Désarménien,  P-DG de la Moutarderie Fallot à Beaune (Côte-d'Or) pour son engagement pour la filière agroalimentaire régionale et à Matthieu Gailly, directeur de centre commercial de la Toison d'Or pour les économies d'économie engendrée par la rénovation-extension.

Commentez !

Combien font "3 plus 1" ?