Belle image de vignoble et d'architecture typique en couverture de l'album de témoignages et photos édité pour la circonstance par DijonCongrexpo.
Belle image de vignoble et d'architecture typique en couverture de l'album de témoignages et photos édité pour la circonstance par DijonCongrexpo.

EVENEMENT. La saison sud africaine en France fait particulièrement honneur à la Bourgogne. Entamée fin septembre avec la tournée de l'orchestre de jazz Delft Big Band, né dans un bidonville de la ville du Cap, elle s'installe pour un séjour prolongé à la fin du mois, à la foire gastronomique de Dijon.

La manifestation incarne le volet gastronomique de cette plongée dans l'Afrique du Sud, démarrée en mai à Paris et plusieurs villes de province.

Une première, sensée donner une nouvelle image de la foire octogénaire : le nouveau salon Vinidivio, du 31 octobre au 4 novembre, sera dédié aux vins sud-africains.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Traditionnellement associée à un pays étranger, la foire gastronomique de Dijon (31 octobre-11 novembre 2013) change de braquet.

Surfant sur la dynamique de la future cité de la gastronomie que la capitale de la Bourgogne accueillera en 2015, cet événement populaire accueillera désormais à chaque édition, non plus un pays, mais une région viticole.

L'Afrique du Sud ouvre le ban. Les organisateurs de Dijon Congrexpo ont saisi l'opportunité de la saison sud-africaine en France pour recevoir l'Afrique du Sud, et plus particulière la région du Cap Occidental (au sud-ouest du pays).

C'est dans cette province à la pointe de l'Afrique - la toute première conquise par les Européens (Hollandais, Allemands et les Huguenots français), pour en faire une escale aux grandes expéditions maritimes - que se trouve le plus grand vignoble austral.

La route des vins de Stellenbosch à Franschoek, dans la banlieue du Cap, témoigne de son étendue et de sa diversité.

Tonneaux fabriqués en Bourgogne dans la cave du domaine Asara à Stellenbosch
Tonneaux fabriqués en Bourgogne dans la cave du domaine Asara à Stellenbosch.

Grande première sensée donner une nouvelle image à la foire octogénaire : le salon Vinidivio, du 31 octobre au 4 novembre, accueillera 25 vignerons du Cap occidental en marge du traditionnel pavillon d'honneur du pays invité.

Un verre et un carnet de dégustation à la main, les visiteurs découvriront les nombreux cépages de cette contrée. Les plus connus, Chardonnay, Sauvignon blanc, Pinot noir, Merlot, côtoient les shiraz (ou syrah), cinsault et le fameux pinotage, spécificité sud-africaine issue d'un croisement du pinot noir et du cinsault.

« Depuis 5-6 ans, les consommateurs français accueillent avec toute la curiosité et la confiance qui leur sied, ces vins dont l'image positive ne fait que se confirmer », affirme Michael Fridjhon, analyste sud-africain pour l'industrie du vin et parrain du premier salon Vinidivio.

Sous la présidence d'Eric Goettelmann, chef sommelier du groupe Bernard Loiseau, un concours classera les meilleurs vins d'une contrée où l'oenotourisme est fortement développé. Bref détour.

Gregory Czarnecki, chef du restaurant du domaine Waterkloof à Somerset West.
Gregory Czarnecki, chef du restaurant du domaine Waterkloof à Somerset West.

Des vignerons hôteliers et restaurateurs

Les propriétés viticoles associent souvent un restaurant, voire un complexe hôtelier.

Pete Gottgens dirige un hôtel 5 étoiles de 37 chambres au milieu des vignes de Stellenbosch. La visite-dégustation des caves de l'Asara Wine Estate fait partie du séjour.

Situé dans un cube de verre en surplomb de l'océan Atlantique face à la pointe du cap de Bon Espérance, le domaine Waterkloof à Somerset West exploite des chambres d'hôte de luxe et un restaurant, lui, plus accessible à tout touriste étranger (à peine 40 euros le menu dégustation),

Beaunois de naissance, Gregory Czarnecki formé chez Parra à l'Ermitage Corton à Chorey-les-Beaune puis chez Lucas Carton, est expatrié depuis cinq ans.

« Grâce à des communautés étrangères, notamment allemandes, c'est un pays où un cuisinier peut bien s'exprimer ». Il cite le récent partenariat avec la fromagerie Healeys tout en proche, tenue par un franco-anglais.

Ensemble, à l'image du Comté, ils essaient de faire un cheddar avec plusieurs niveaux d'affinage : les convives du restaurant testent.

Un curieux légume très consommé en Afrique du Sud.
Un curieux légume très consommé en Afrique du Sud.

Après la visite de sa cuverie, le domaine Hartenberg à Stellenbosch ouvre lui aussi sa table : autruche à la sauce au shraz accompagné de riz et de racines de jacinthe d'eau, un curieux rhizome cuisiné en gratin. L'été, on peut pique-niquer dans les jardins.

Séjour plus studieux à la cuverie Kanonkop à Stellenbosch : on  s'assied dans une salle de dégustation, une série de verres devant soi. La maison tenue par la 4ème génération de la famille Sauer se présente comme le berceau du pinotage.

« Good for spices meals », précise notre hôte. Il est vrai que notre palais n'est pas habitué à cet assemblage un peu rugueux.

Les dégustations peuvent parfois prendre une tournure étonnante. Comme celle accompagnée de chocolats du domaine Waterford, toujours dans la même région.

Dégustation de vins et chocolats.
Dégustation de vins et chocolats.

En savoir plus sur le Cap Occidental dans le magazine Afrique du Sud Vinidivio 2013, première édition de DijonCongrexpo d'une collection sur les régions viticoles invitées par la foire gastronomique de Dijon. Florence Zito et Philippe Maupetit. En vente dans les librairies, 8 €.

Crédit photos : Philippe Maupetit et Traces Ecrites

 

Commentez !

Combien font "10 plus 6" ?