Le changement climatique, un tryptique blé/colza/orge vieillissant et une forte demande citoyenne pour les productions locales conduisent la coopérative d’agriculteurs Dijon Céréales à changer de modèle économique. Elle devient aussi productrice d’énergie et affine ses outils industriels pour aller le plus ...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "8 plus 10" ?