Stéphane Piatzszek, le scénariste, et Florent Bossard, le dessinateur, signent chez Bamboo Édition une trilogie baptisée « KiloMètre Zéro, une épopée ferroviaire » avec pour toile de fond la ville de Mulhouse du milieu du XIXe siècle. La cité alsacienne vit alors principalement du textile, filature et tissage. Les deux auteurs mettent en scène l’un des entrepreneurs, visionnaire et très engagé pour sa région : Nicolas Koechlin. Cet industriel perdit sa fortune en réalisant la troisième ligne ferroviaire française, la Mulhouse-Thann, puis la Strasbourg-Bâle, première ligne internationale. Ils racontent aussi la vie difficile du monde ouvrier, son exploitation, son engagement, ses valeurs ainsi que la condition des femmes. Comme celles de cette bourgeoisie, souvent indifférente aux conditions sociales et sanitaires qu’elle impose aux « petites gens ». Mais parfois aussi consciente d’une amélioration indispensable à conduire, que l’on découvre au gré des personnages qui ponctuent le récit. Dans les librairies depuis le 4 mars.

 ARTICLE DÉJÀ PUBLIÉ LE 11 MARS 2020 Le groupe bourguignon Bamboo (*), fondé et dirigé par Olivier Sulpice, ne finit pas d'étonner avec comme dernier jet créatif, dans sa collection Grand Angle, une BD en trois volets qui raconte la ville de Mulhouse des années 1830, période dite......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "4 plus 5" ?