Pour transformer les déchets, sinon en or, du moins en une énergie utile, Suez ne manque ni d’imagination, ni d’expertise. Et c’est en Alsace que le groupe concentre nombre d’innovations, pour produire du chauffage ou alimenter des lignes de production.

La plus emblématique et à la fois la plus singulière de ces spécificités, parce que tellement liée à une caractéristique de l’Alsace, prend place à Meistratzheim (Bas-Rhin) : il s’agit de la transformation des jus de choucroute en biogaz, en sortie de station......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "10 plus 1" ?