Coup de théâtre ce 24 novembre ! La Région Grand Est et Voies Navigables de France (VNF) ont annoncé vouloir revenir à une classique concession pour la gestion de onze ports marchands sur la Moselle. La gouvernance devait être confiée au 1er janvier à un groupement privé associant la CCI de Meurthe-et-Moselle, la Compagnie Française de Navigation Rhénane et ArcelorMittal. La crise sanitaire, mais aussi les prises de position du nouveau maire de Metz, François Grosdidier, conduisent une relance de la procédure. Ce revirement ne contrarie pas le lauréat de l’appel à projets, bien décidé à candidater à nouveau.

 L’ouvrage est remis sur le métier. Onze ports de marchandises en bordure de la Moselle devaient mutualiser leurs forces en s’unissant à compter du 1er janvier prochain sous la bannière d’un exploitant unique (Lire l’article de Traces Ecrites News : Onze ports lorrains s'unissent sous un même......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "8 plus 1" ?