Ce qui faut retenir de l’actualité économique en Lorraine : A Nancy, Biolie valorise le sapin de la place Stanislas dans un complément alimentaire minceur. Le groupe Lorca investit 5,5 millions d’€ en Moselle. Le Medef de Meurthe-et-Moselle affiche ses nouvelles ambitions. Marcotullio Traiteur met à profit son nouveau laboratoire pour explorer des pistes de diversification. Le président de l’UIMM Lorraine publie un livre blanc sur les grands enjeux industriels. Lidl injecte 25 millions d’€ pour moderniser cinq enseignes dans le Grand-Est au nouveaux standards du supermarché. Ludovic Weber, nouveau directeur général de Saint-Gobain PAM.

• A Nancy, Biolie valorise le sapin de la place Stanislas dans un complément alimentaire minceur 


La biotech lorraine Biolie invite à conserver la ligne d’une aiguille de sapin ! La société dirigée par Nicolas Attenot a noué un partenariat avec la Ville de Nancy pour valoriser le conifère de 22 mètres qui a orné la célèbre place Stanislas le temps des célébrations de Noël dernier. Ses aiguilles vont entrer dans la fabrication d’Abineed, un complément alimentaire minceur obtenu à partir d’aiguilles de sapin des Vosges.  
Un sympathique coup de projecteur pour la société spécialisée dans la réutilisation des coproduits de l’industrie agroalimentaire, agricole et forestière. Fondée en 2012 à Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), Biolie recueille les principes actifs de rafles de maïs, feuilles de salades ou encore faînes de hêtres, etc. La société d’une dizaine de salariés est en effet parvenue à industrialiser un procédé d’extraction enzymatique n’utilisant pas le moindre milligramme de solvant. Ce procédé a été éprouvé par le laboratoire d’ingénierie des biomolécules de l’Université de Lorraine (LIBio).

 BPALC

 

• Le groupe LORca investit 5,5 millions d’€ en Moselle.

lorca
Le groupe coopératif agricole LORca agrandit la plateforme d'approvisionnement de ses enseignes de jardinerie et alimentation animale. © LORca

Le groupe coopératif agricole LORca (pour LORraine Céréales Approvisionnement ) va investir 5.5 millions d’€ dans l’entrepôt central de sa filiale Sève (Société d’Expansion Verte de l’Est), sur le site de son siège social de Lemud (Moselle). L’agrandissement de 3.000 m2 qui portera la surface à 9.000 m2 doit répondre à l’approvisionnement des magasins de son pôle Jardins & Terroirs, 34 en propre et 86 en franchise, sous l’enseigne Magasin Vert ou Point Vert dont la famille va encore s’agrandir. Cette extension s’accompagnera de quelques créations d’emplois pour renforcer l'effectif de 45 salariés de la plateforme logistique, par ailleurs rééquipée de lignes de préparation de commande automatisées.
L’objectif affiché est une augmentation de 15 à 20 % du chiffre d’affaires du Pôle Jardin & Terroir, d’ici à 5 ans, lequel s’est élevé à 47.5 millions d’€ sur la campagne 2017-2018. Le groupe qui fédère plus de 2.000 agriculteurs, céréaliers et éleveurs, réalise quant à lui un chiffre d’affaires de 350 millions d’€ et emploie 472 salariés. Une autre de ses filiales est par ailleurs spécialisée dans le négoce des matériaux et est adhérente au groupement indépendant Gedimat.


LCRDijon

 

• Le Medef de Meurthe-et-Moselle affiche ses nouvelles ambitions

medef
Benoît Palisson, nouveau directeur général du Medef 54 (tout à droite), aux côtés de Christine Bertrand, sa présidente. © Philippe Bohlinger

La nomination de Benoît Palisson à la direction générale du Medef de Meurthe-et-Moselle (Medef 54) témoigne des nouvelles ambitions affichées par l’organisation patronale. A côté des services proposés aux entreprises (conseil juridique, centrale d’achat, etc.), des mises en réseau (conférences, ateliers de réflexion), le Medef 54 va lancer un label RSE « emploi jeunes et entreprises ». « Plus nous serons engagés pour la jeunesse de notre territoire et moins les jeunes seront laissés sur le bord de la route », livre Christine Bertrand, présidente du Medef 54.
Parallèlement, l’organisation entend donner la parole aux TPE-PME à l’occasion du grand débat national engagé par le Gouvernement. La restitution de la consultation engagée à l’initiative du Medef 54 et de plusieurs chambres consulaires est programmée le 5 mars 2019. Parmi les autres rendez-vos prochains, le Medef 54 accueillera Patrick Drahi, président et fondateur du groupe Altice et Alain Weill, son PDG, le 16 avril à Nancy pour débattre sur le thème « Entreprenariat de demain : entre esprit de reconquête et responsabilité sociétale ».

 

Kremernouvellepub


• Marcotullio Traiteur met à profit son nouveau laboratoire lorrain pour explorer de piste de diversification

marcotullio
Le nouveau bâtiment de 3.600m² a permis l’aménagement d’une boulangerie industrielle. © Marcotullio Traiteur

A nouveau laboratoire, nouvelles ambitions. Le traiteur lorrain Marcotullio met à profit les nouveaux locaux qu’il occupe depuis l’an dernier à Louvigny (Moselle), à mi-chemin entre Metz et Nancy. Tout en conservant son siège à Nancy, la société profite de ce bâtiment de 3.600 m² pour engager de nouveaux projets. L’aménagement d’une boulangerie industrielle lui permet désormais de fabriquer son pain « maison ». Et les nouveaux équipements ouvrent la possibilité d’engager des projets en recherche et développement. La société explore notamment la fabrication de plats en bocaux à réchauffer pour ses clients restaurateurs et hôteliers (entrée, plat principal ou dessert). L’entreprise de 50 personnes table par ailleurs sur la création de 20 emplois supplémentaires sur les deux prochaines années.
Alain Marcotullio, président de la société éponyme créée en 1967 (chiffre d’affaires de 7,9 millions d’€) a par ailleurs été récemment élu à la tête de Traiteurs de France. A ce titre, il présidera la rencontre qui fera plancher 80 chefs traiteurs sur le végétal, le 2 avril à Nancy.
 négociants

 

• Le président de l’UIMM Lorraine publie un livre blanc sur les grands enjeux industriels

bauduin
Hervé Bauduin, publie Un autre angle de vue (Les Éditions Orange Claire/LéOC). © Philippe Bohlinger

Hervé Bauduin, président de l’UIMM Lorraine publie Un autre angle de vue (Les éditions Orange Claire/LéOC). Le responsable patronal analyse au fil de 40 pages le manque de compétences dans l’industrie en Europe de l’ouest, la concurrence entre entreprises et celle imposée par les pays limitrophes.
« L’avenir appartiendra aux pays, aux régions qui appuieront leur emploi et leur économie sur l’industrie. Que les entreprises industrielles appartiennent à une branche ou une autre, qu’elles soient petites, moyennes ou grandes, elles ont un but commun : tisser et renforcer le tissu humain, sociologique et économique qui nous rassemble », martèle le président de l’organisation patronale. 

En Lorraine, le secteur industriel représente 53.000 emplois, 1.600 entreprises, 1.550 apprentis et 4.000 postes en recrutement par an, rappelle au passage le président de l’UIMM. Hervé Bauduin est un bon connaisseur des enjeux de l’industrie, notamment par sa fonction de président des Usines Claas France à Woippy (Moselle).


granvelle
 

• Lidl injecte 25 millions d’€ pour moderniser cinq enseignes dans le Grand-Est au nouveau concept du supermarché

lidlsarreguemines
Le groupe allemand reconstruit ou transfert cinq magasins dans le Grand-Est. Ici, celui de Sarreguemines, 1.475 m2 ouverts le 13 février 2019. © Lidl Immobilier

Depuis 2012, le distributeur allemand décline une stratégie visant à sortir ses enseignes du hard discount pour les rapprocher du standard du supermarché de proximité (plus d'espace, plus de caisses et de surfaces vitrées). Cette ambition se traduit cette année dans le Grand-Est par une enveloppe de 25 millions d’€ investie dans cinq projets immobiliers.
Le groupe va en effet reconstruire ses magasins de Jouy-aux-Arches et Longeville-lès-Metz en Moselle. Il va également transférer les emplacements de ses enseignes à Thionville (Moselle), Landres (Meurthe-et-Moselle) et Saint-Memmie (Marne).
Ces enseignes sont desservies comme 60 autres magasins du groupe dans l’Est par la plateforme logistique de Montoy-Flanville (Moselle). Aménagés en 2015, ses 40.000 m² accueillent également le siège de la direction régionale du groupe.
Propriété du groupe familial allemand Schwarz, Lidl affiche  un  chiffre d’affaires de 78 milliards d’€. Le leader européen des enseignes de discount emploie plus de 150.000 collaborateurs dont 20.000 en France.

lweberLudovic Weber, nouveau directeur-général de Saint-Gobain PAM

Ludovic Weber, 38 ans, a récemment pris ses fonctions de directeur-général de Saint Gobain PAM à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle), l’entité qui regroupe l’activité « canalisation » du géant français. Originaire de Metz, il succède à ce poste à Gustavo Vianna qui a quitté le groupe.

Le nouveau directeur-général pilotait jusqu’à présent la filiale Saint-Gobain PAM China au sein de laquelle il conserve ses responsabilités. Sa nomination à la tête de l’entité Saint-Gobain PAM s’inscrit dans la nouvelle organisation stratégique du groupe. Celle-ci s’est notamment traduite par la nomination d’un nouveau directeur général pour Placo France.

En France, les activités de production de Saint-Gobain PAM sont concentrées en Meurthe-et-Moselle (Blénod, Toul, Pont-à-Mousson et Foug) ainsi qu’en Haute-Marne (Bayard).
Photo © Saint-Gobain PAM 

 

Commentez !

Combien font "6 plus 8" ?