TRAMWAY. Reconstruit in situ pour autoriser l'entrée du tramway dans la boucle du Doubs, le pont Battant à Besançon (Doubs) commence à prendre forme depuis vendredi dernier.

Livré en 18 éléments de 20 mètres de long, le tablier a commencé à prendre forme vendredi dernier 14 décembre, avec la pose des six premières pièces d'un jeu de mécano géant.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Ouvrage gallo-romain déjà reconstruit après-guerre avec une seule arche, le pont Battant présentera en juin prochain un profil filiforme grâce à un tablier métallique dont la pose a démarré vendredi dernier 14 décembre.

Transportées depuis Gand, en Belgique, où ils ont été fabriqués dans les ateliers de Victor Buyck Steel, les six premiers des dix-huit éléments qui composent son tablier ont pris place côté quai Veil Picard.

Soulevés par une grue de 700 tonnes, ils ont été glissés par des vérins sur des piliers provisoires plantés dans le Doubs.

Les mensurations de l'ouvrage sont impressionnantes. D'une longueur de 20 mètres et d'une largeur de 4 mètres, les caissons en métal pèsent entre 30 et 80 tonnes selon leur épaisseur.

Se déroule maintenant, et jusqu'en février, le soudage des pièces.

Deux livraisons identiques fin février et fin mars, achèveront la construction du tablier.

Elargi de 7 mètres, le nouveau pont autorisera la circulation du tramway, des piétons et des cyclistes.

En revanche, les voitures ne traverseront plus le Doubs à cet endroit.

Il s'agit d'une des étapes les plus spectaculaires du chantier du tramway, conduit par la communauté d'agglomération de Besançon d'un coût de 7,5 millions d'€ hors taxes.

Relire le projet de tramway sur Traces Ecrites News en cliquant ici.

Crédit photos : Grand Besançon.

Commentez !

Combien font "7 plus 3" ?