Avec la machine à masques qu’elle a achetée, la Région Bourgogne-Franche-Comté esquisse une filière du non-tissé, ce matériau filtrant indispensable aux masques chirurgicaux. Elle a la piste d’un bâtiment de 10.000 m2 en Saône-et-Loire pour implanter une unité de production à l’initiative d’OMV System France, l’entreprise qui exploite la machine à masques. Elle veut aussi s’appuyer sur le projet Meltblo de Montbéliard qui pense fabriquer du non-tissé au printemps 2021.

Les premiers masques chirurgicaux que la Région Bourgogne-Franche-Comté fait fabriquer à Dijon avec son propre outil de production devraient être distribués d’ici un mois. L’entreprise OMV System France (*) en Haute-Savoie qui l’exploite à travers une filiale spécialement......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "1 plus 10" ?