Urbanisme. Historiquement connectés par leurs activités économiques (textile, sidérurgie), les bassins d'emploi de Chalon-sur-Saône et du Creusot-Montceau (Saône-et-Loire) avancent lentement mais sûrement vers des synergies, encouragées par les élus du moment.

Les agglomérations de Chalon, Le Creusot et Montceau forment une aire urbaine de 200 000 habitants, où les trajets domicile-travail quotidiens se multiplient à une écrasante majorité en voiture.

Anecdotique de premier abord, la création concertée de parcs-relais à l'extrémité de la RCEA (RN 80) concrétise la nouvelle collaboration entre la communauté d'agglomération Chalon Val de Bourgogne et la communauté urbaine Le Creusot-Montceau.

Ces prochaines semaines, est inauguré au rond-point Jeanne Rose à Montchanin, un parking sécurisé d'une quarantaine de places. Il est le pendant du parc relais de Saint-Rémy (75 places), ouvert depuis le printemps, à l'autre extrémité de la RCEA, près de Chalon-sur-Saône. Deux autres aires du même genre sont prévues à Torcy et à la sortie de Montceau-les-Mines.

Les automobiles sont invités à déposer gratuitement leur véhicule pour, soit prendre un bus, soit faire du covoiturage. Le conseil général encourage d'ailleurs cette dernière solution avec un service dédié (www.covoiturage71.fr), assorti de conseils pour partager les frais.

Autres champs de coopération : la promotion économique avec l'affirmation d'une collaboration étroite entre l'agence pour le développement économique de la région de Chalon (Aderc) et Creusot Montceau Développement (CMD). La zone Coriolis, où est située la gare T.G.V. Paris-Sud Est, pourrait être à la base de ce rapprochement comme  vitrine du territoire.

Les deux intercommunalités porteront par ailleurs sur les fronts baptismaux, une agence d'urbanisme commune au début de 2011. Elles viennent également de s'associer dans un groupement de commande afin de connecter leurs réseaux respectifs de fibre optique.

Crédit photo : ville de Chalon-sur-Saône

Commentez !

Combien font "9 plus 8" ?