Le multi-spécialiste allemand des produits professionnels d’outillage et de fixation ambitionne d’atteindre 25 milliards d’€ d’activité à l’horizon 2025, contre 14 milliards aujourd’hui. Würth France, première filiale étrangère du groupe installée à Erstein (Bas-Rhin), aspire pour sa part au milliard d’€, contre 595 millions de chiffre d’affaires actuellement. La politique sociale de l’entreprise alsacienne, que nous avons expliquée hier 5 février, à laquelle s’ajoute aujourd’hui la performance logistique rendent crédible cet objectif. On peut aussi y adjoindre l’impulsion apportée par le président Claude Kopff, vendeur dans l’âme, alsacien jusqu’au bout des ongles et footeux jusqu’à la racine des cheveux, dont nous dressons le portrait.

  • Une logistique revue et affinée à l’appui de 80 millions d’investissement Le principal centre logistique (38.000 m2) de Würth France se situe, comme le siège social, à Erstein, sachant que l’entreprise en exploite un autre depuis 2008 de 15.000 m2 à Montélimar......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "8 plus 10" ?