Le groupe de textile alsacien Velcorex-Matières Françaises qui a repris depuis 2014 l’entreprise Emanuel Lang, a investi un million d’€ pour installer une ligne de filature de lin dans cette usine du Sud Alsace. Disparue en France depuis une trentaine d’années, cette activité sera opérationnelle d’ici à début 2020.

La France est le premier producteur mondial de lin, avec 100.000 hectares de cultures répartis sur tout le territoire. Mais 80% de cette production part en Chine, car il n’existe plus d’industries de transformation du lin dans notre pays. Et une fois transformée, la matière revient en partie chez des tisseurs et......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
6 commentaire(s) pour cet article
  1. Agnès Scoto Di Suocciodit :

    Originaire de cette belle terre de Normandie, cela fait longtemps que j'attendais cette si bonne nouvelle. Un grand bravo à vous, Pierre Schmidt, et Christian Didier, pour redonner vie au fil de lin 100% made in France. Je vais suivre votre activité avec très grand plaisir, et nul doute que ça va marcher très fort. Avec espoir, Agnès Scoto Di Suoccio

  2. Marie-Christine Pamsteindit :

    Merci pour cette belle initiative que nous espérons pouvoir soutenir à l'avenir par des achats...Espérons aussi qu'elle incite d'autre industriels à mettre en avant des savoir-faire un peu oubliés mais qui ne demandent qu'à revivre... et à re-localiser des emplois en France, ce dont nous avons tant besoin... Peut-être y aurait-il aussi possibilité de créer des articles en lin vendus dans les boutiques des musées alsaciens pour témoigner du savoir faire de notre région? Bien cordialement, MC Ramstein

  3. sylvette véritédit :

    Je viens d'entendre aussi un reportage à la radio et c'est vraiment très agréable de voir que le tissage de lin revient en France. en septembre je pense aller en vacances en Alsace et j'espère pouvoir visiter cette usine. bravo ! Sylvette du 41.

  4. Simone Altmayer dit :

    Quel beau projet ! Bravo pour votre initiative.

  5. Eric Fromantdit :

    Bravo ! On ne peut pas à la fois chercher le coût comptable le plus bas, où qu'il soit dans le monde et quelles que soient les externalités sociales et environnementales, et dire qu'on veut lutter contre le chômage. C'est le tissu industriel qu'il faut reconstruire car on ne peut marcher sur une jambe.

  6. Louvieaux brunodit :

    Enfin la relocalisation d’une filature de lin en France, j’ai travaillé plus de vingt ans pour une filature située dans le Nord où je m’occupais des achats et compositions des mélanges. Aujourd’hui, il n’en reste plus en France. En retraite depuis 3 ans, je continue à travailler pour une maison de négoce qui exporte principalement pour la Chine. Les tailleurs regrettent que notre savoir-faire soit parti à l’étranger. Je souhaite que votre nouvelle usine donne des idées à d’autres sociétés et que nous puissions valoriser cette belle fibre naturelle. Très cordialement Bruno Louvieaux

Commentez !

Combien font "8 plus 7" ?