Par ces trophées, Fibois, l’interprofession de la filière bois, veut démontrer que l’innovation est aussi dans le business modèle des entreprises du bois. Sept entreprises se sont fait remarquer parmi les 24 participantes de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est, dans des secteurs aussi divers que la décoration et l’aménagement intérieur, la construction et l’exploitation forestière.


• Minji ressuscite les garde-manger en osier

paniers
Les paniers ont plusieurs niveaux pour la conservation simultanée de fruits et légumes différents. © Clément Netzer pour Minji

Lucie Devoille incarne bien les préoccupations d’une grande partie de sa génération pour limiter l’impact écologique au quotidien. Tout juste diplômée, d’un double master, de l’École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Nancy, la jeune femme dessine un panier pour la conservation des aliments ou plutôt, elle ressuscite cet objet présent dans toutes les fermes encore après-guerre. « Les réfrigérateurs du marché sont inutilement trop grands et consomment beaucoup d’énergie, alors que certains aliments notamment les fruits et les légumes peuvent être conservés aussi efficacement à température ambiante dès lors que l’on prend certaines précautions », explique t-elle.
Le panier en osier et hêtre fabriqué selon la technique de la vannerie, dont la qualité principale est d’assurer une ventilation, est constitué de plusieurs cases pour éviter la contamination des différents aliments entre eux. Le tressage plus ou moins serré permet de laisser filtrer plus ou moins de lumière selon l’aliment, les pommes de terre par exemple préférant l’ombre.
Concrétisé sous forme d’une auto-entreprise, Minji, son projet baptisé « Retour du marché » a été présenté au printemps dernier à la Design Week de Milan. Prochaine étape, l’organisation de la commercialisation, actuellement uniquement sur commande. Pour l’aider à maturer sa petite entreprise, la couveuse La Boëte aux Voisvres, près d’Epinal dans les Vosges, qui abrite des projets autour du bois - elle a notamment vu les débuts du fabricant de montures de lunettes en bois In’Bô - l'héberge, et Pacelor, autre couveuse à Maxéville, près de Nancy, fait l’accompagnement juridique et comptable.
Le prototype a été réalisé avec deux vanniers de Fayl Billot, village de Haute-Marne spécialisé dans cet artisanat, Jean-Marc Blanchard et Marie-Christine Degonville du Comité de Vannerie de Fayl-Billot et avec le Xylolab, un atelier partagé et fablab d’Epinal.
Et parce que pour convaincre, rien ne vaut la démonstration, la jeune entrepreneure organise des ateliers culinaires pour sensibiliser au gaspillage et à la cuisine durable, locale et sans emballage. Les trophées Fibois Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est 2019 lui ont attribué la mention spéciale start-up dans la catégorie « matériau, produits, design ».

 

groupepm

 

• Les lavabos en bois du menuisier Joblot

vasque
Le prototype d’une vasque en bois pour la salle de bain est né il y a 10 ans et Eric Joblot, menuisier à Saint-Gengoux-le-National (Saône-et-Loire), l’avait laissé de côté. Son épouse qui s’occupe désormais du commercial le réveille. « Nous n’étions pas satisfaits de la finition en vernis, pas écologique et difficile d’entretien, et nous avons finalement trouvé un bon résultat avec de l’huile de lin », explique t-elle. Les vasques sont taillées dans la masse d’un bloc issu d’assemblages multiples à joints croisés.  Rondes, carrées, à poser ou encastrer, elles sont commercialisées depuis cet été. Ce projet a reçu une mention spéciale « défi sur l’avenir » des trophées Fibois Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est 2019.

 

 nouveau reseauconcept

 

• La réplique par Escaliers Somme d'un escalier monumental de la bibliothèque nationale

somme3.000 heures de travail, c’est le temps qu’il a fallu aux équipes d’Escaliers Somme à Dieuze (Moselle) pour réaliser la copie d’un escalier en chêne de la bibliothèque nationale de France, datant du 19ème siècle, pour un industriel chinois. La commande finalisée en janvier a été réalisée en un temps record – 6 mois de fabrication –, témoigne Gilles Somme, grâce à la reproduction 3D des détails des sculptures et des points d’assemblage. La livraison a démarré en pièces détachées dans 18 conteneurs en novembre. Pour réaliser cet escalier de 7,20 mètres de hauteur, en lamellé collé pour les pièces cintrées, onze sculpteurs Meilleurs Ouvriers de France ont prêté main forte aux menuisiers de l’entreprise et les Métalliers Lorrains à Nancy ont réalisé la main-courante. Spécialiste des reproductions d’escaliers anciens, Escaliers Somme dit avoir en commande 10 escaliers hausmanniens.

• Les autres lauréats

Soprema (Vosges) pour un produit d’étanchéité des surfaces en bois ; Bongard Bazot et Fils (Nièvre) pour une récolteuse pour les espaces confinés en forêt ; Fibex (Vosges) pour une protection au feu des bâtiments en bois. Mention à Préval (Doubs) pour la construction d’un bâtiment avec des épicéas malades du scolyte, petit coléoptère qui pullule en ce moment dans les forêts.

Commentez !

Combien font "2 plus 5" ?