rouecorimaCYCLES/NIEVRE. La PME de Nevers réalise une acquisition stratégique dans un marché très concurrentiel.

Les deux fabricants vont triplement mutualiser leurs forces : en innovation, en production et commercialement.

Pierre-Jean Martin, président de Corima, demeure aux commandes de l’entreprise.

 

Look Cycle ajoute un nouvel élément intégré à ses vélos.

 

L’inventeur et numéro un mondial de la pédale automatique route, par ailleurs leader européen du cadre en carbone haut de gamme, prend pour un montant non communiqué une participation majoritaire de plus de 60% chez le fabricant de roues Corima.

 

Fondée en 1973 et implantée à Loriol-sur-Drôme (Drôme), cette petite entreprise de 20 personnes et 4 millions d’€ de chiffre d’affaires (+ 25% de croissance), dont 85% à l’exportation, est connue mondialement pour ses produits tout en carbone dédiées à la route.

 

« Nous réalisons ainsi des paires de roues dépassant de très peu le kilogramme, tout en assurant fiabilité totale», explique Pierre-Jean Martin, président de Corima.

 

exercice_illegal_boucle 

 

Une triple synergie 

 

Cette acquisition s’avère très stratégique pour la PME de Nevers (Nièvre). Dans le secteur des équipements de sport, la compétition est devenue très rude.

 

pedalelook
Cadre en carbone et pédales Look équipent les plus grands champions cyclistes. ©Jean-Philippe Ehrmann.

 

Look Cycle dépense jusqu’à 12% de son chiffre d’affaires en R&D et consacre un budget inflationniste au sponsoring des grandes épreuves cyclistes, ainsi qu’à l’équipement des plus grands champions qui contribuent à sa notoriété.

 

Corima n’est pas non plus en reste pour avoir notamment remporté le Tour de France 2014 avec l’équipe Astana.

 

Grâce à ce rachat, le fabricant nivernais, qui réalise 46 millions d’€ de chiffre d’affaires et emploie 440 personnes dans le monde, va pouvoir augmenter sa taille "critique" dans un marché concurrentiel de plus en plus mondialisé.

 

L'intégration du fabricant de roues lui permet de jouer sur trois leviers, explique Dominique Bergin, président de Look Cycle.

 

« En innovation par l’étude mutualisée du comportement de nos futurs vélos avec les roues Corima, industriellement grâce à des capacités accrues, et commercialement en musclant notre offre auprès des détaillants français » .

 

montagelook
Contrairement à tous ses concurrents, Look conserve une fabrication quasi-exclusivement française. ©Traces Ecrites.

 

Les deux industriels étaient voués à se rencontrer, témoignent leurs dirigeants.

 

« Nous partageons les mêmes valeurs industrielles, aussi ce rapprochement a-t-il été très facile », confirme Pierre-Jean Martin.

 

« Corima possède un savoir-faire unique dans les roues en carbone et partage notre forte exigence pour les produits très techniques, c'est une véritable pépite », ajoute, enthousiaste, Dominique Bergin qui escompte doubler le chiffre d’affaires de sa nouvelle filiale d’ici trois ans.

 

banquepopulaire

 

A propos des deux dirigeants

 

martinbergin
Pierre-Jean Martin, président de Corima à gauche (©www.ginko-photo.com), et Dominique Bergin, président de Look Cycle.

 

Neversois de naissance, Dominique Bergin a repris Look sur dépôt de bilan avec des cadres de l’entreprise et une partie du personnel en 1998 pour en faire collectivement une référence mondiale.

De son côté, Pierre-Jean Martin, entré chez Corima en 2004, a succédé trois années plus tard à son père Pierre Martin qui a fondé l’entreprise en 1973 avec Jean-Marie Riffard.

 

Les photos non signées ont été fournies par les entreprises.

Commentez !

Combien font "8 plus 7" ?