L’horloger bisontin est à un moment charnière de son histoire, entre artisanat et PME structurée. Avec deux boutiques à Besançon qui abritent ses ateliers, accessibles au public, il a désormais pignon sur rue pour poursuivre une quête qui lui est chère, la renaissance de l’horlogerie bisontine.

ARTICLE DÉJÀ PUBLIÉ LE 23 DÉCEMBRE 2019.«  Je suis un créateur, me voilà entrepreneur », lance Philippe Lebru. L’horloger bisontin qui a créé la marque de montres Utinam et revisité les horloges comtoises, il y a près de 15 ans ans, est......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
1 commentaire(s) pour cet article
  1. philippe Marceaudit :

    Cae fait vraiment plaisir de voir cette société de montres s'en sortir aussi bien et innover de cette façon. Bravo et bonne continuation.

Commentez !

Combien font "1 plus 6" ?