Reprise. A la tête de Matrex Productions depuis septembre 2010, Marc Lieutaud est l'un des lauréats de Bourgogne Entreprendre (1), dont le palmarès 2010 a a été dévoilé le 5 mai dernier à Dijon.

L'entreprise implantée à Villeneuve-sur-Yonne (Yonne) fabrique des équipements de transitique : convoyeurs à bande, tables à rouleaux et des carousels à bagages.

C'est dans ce secteur plus familier de tous, que la PME va concentrer tous les efforts en partenariat avec Logan Téléflex, l'un des leaders des équipements de manutention de bagages. «Dans ce marché mondial où sévissent de gros donneurs d'ordre, nous sommes généralement équipementier de second rang», indique Marc Lieutaud.

Des appels d'offres nationaux, émanant d'aéroports régionaux, sont cependant à la portée de la PME comme fournisseur direct. Un marché en pleine expansion avec le développement et la modernisation des plateformes aéroportuaires françaises, «l'un des territoires européens les mieux dotés», selon le dirigeant.

Pas question cependant de négliger les équipements industriels qui ont fait l'histoire de l'entreprise, créée en 1961 et un temps filiale du groupe Téléflex Système. Plus ou moins sophistiqués, les convoyeurs sont présents dans quasiment tous les secteurs d'activités, sur les chaînes de production et en fin de ligne, pour l'emballage et la logistique.

«J'ai tout chamboulé»

«Pour nous distinguer d'une forte concurrence, nous faisons des équipements sur mesure, adaptés à l'organisation des flux de l'industriel».

Sur ce marché, on compte en effet une dizaine de fabricants de machines d'emballage et de manutention, comme Savoye présent en région Bourgogne, une trentaine de PME de la taille de Matrex (60 salariés) et une ribambelle de petites entreprises positionnées sur des marchés de proximité.

La crise a attisé la concurrence et le niveau des prix et, Matrex n'y a pas échappé. De 7,3 millions d'€ en 2008, le chiffre d'affaires devrait se stabiliser à 5 ou 6 millions cette année, au gré d'un carnet de commandes très tendu.

Difficile contexte pour reprendre une entreprise, mais Marc Lieutaud n'a pas tergiversé. Il a repris l'organisation de bout en bout, au risque de se rendre de facto impopulaire.

«C'est vrai que j'ai tout chamboulé, mais les salariés étaient conscients que l'entreprise allait mal», consent le chef d'entreprise.

En 7 mois, il a revu les méthodes de travail en production, commercial, marketing et dans le bureau d'études fort de 11 collaborateurs, transformé les commerciaux en «vendeurs de solutions techniques» et, engagé un important plan de formation. Son objectif : doubler le chiffre d'affaires à 5 ans.

(1) Bourgogne Entreprendre est un association de chefs d'entreprises du réseau Entreprendre, présente en Bourgogne depuis 8 ans (25 ans au plan national) et basée sur un accompagnement individuel et collectif des créateurs et repreneurs de PME.

Chaque projet est sélectionné d'après un business plan présentant une évolution significative de 3 à 5 ans. «Notre objectif est de créer de l'emploi», indique Laure Bonin, animatrice de l'association.

Les lauréats retenus chaque année (16 en Bourgogne pour l'édition 2010) sont épaulés pendant 2 à 3 ans, par un parrain bénévole qui leur apporte leur expérience de dirigeant et un regard extérieur. Pour Matrex Productions, il s'agit de Jean-François Lemoine, gérant de la tôlerie de précision Anthalys à Moneteau (Yonne).

Des clubs locaux réunissant une dizaine de lauréats favorisent une fois par mois les échanges d'expérience, complétés par une mini-session de formation dans les domaines techniques, juridiques, financiers…

Les lauréats 2010:  APLM, découpe laser (Mâcon), Bioesys, distribution de produits cosmétiques (Sens), Bon, travaux d'élagage (Yonne), Brisach, point de vente (Louhans), Chiavazza, bâtiment (Monéteau), Cresus Saintelm, agroalimentaire (Mâcon), Tout pour les P'tits bouts, garde d'enfants et soutien scolaire (Auxerre), Inawa, développement de produits du sport (Côte-d'Or), Net 4G, géolocalisation (Chalon-sur-Saône), Stylevan, aménagement de fourgons (Yonne), TCI, carrosserie industrielle (Nuits-saint-Georges), Peinture Innove Bourgogne, peintures industrielles (Saône-et-Loire), Sogefy, recouvrement de créances (Chalon-sur-Saône), DEC+, découpage-usinage (Montchanin) et La Carbonerie, fabrication de poudres et granulés de biocarbone (Saône-et-Loire).

Lire : www.tracesecritesnews.fr/actualite/dec-pose-ses-toles-a-montchanin-5053

www.tracesecritesnews.fr/actualite/la-carbonerie-reverdit-les-golfs-2916

En savoir plus www.reseau-entreprendre-bourgogne.fr

Commentez !

Combien font "10 plus 10" ?