Le dernier né des vélos Look qu'utilisera l'équipe Cofidis sur le Tour de France.
Le dernier né des vélos Look qu'utilisera l'équipe Cofidis sur le Tour de France.

CYCLES. Les deux fabricants bourguignons de cycles utilisent la Grande Boucle comme tremplin à leurs dernières innovations.

Les équipes que Look et Cycles Lapierre sponsorisent aident au développement des nouveaux produits.

Le Tour de France favorise la commercialisation de leurs cycles, notamment à l’exportation.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Qu’on ne s’y trompe pas, le Tour de France cycliste représente avant tout une formidable vitrine médiatique aux récentes innovations des deux fabricants de cycles bourguignons, Look et Cycles Lapierre.

Toute l’année, ces entreprises bourguignonnes travaillent étroitement avec les équipes qu’elles sponsorisent (budgets non communiqués) pour finaliser leurs recherches technologiques.

Quelques jours avant le départ -demain- de la centième édition de la Grande Boucle - du 29 juin au 21 juillet -, Look a présenté le nouveau vélo qu’utiliseront les coureurs de Cofidis avec laquelle la société nivernaise collabore depuis six ans.

Plus aérodynamique, il bénéficie d’une puissance de freinage augmentée de 30% grâce aux freins intégrés dans la fourche. Il intègre par ailleurs des pédales à lame en fibre de carbone et à large surface d’appui.

Rein Taaramae, l’un de ses coureurs de la société de crédit en ligne (groupe Crédit Mutuel-CIC), mouille régulièrement le maillot pour finaliser les mises au point et apporter des conseils.

Chez le dijonnais Cycles Lapierre (environ 70 millions d’€ de chiffre d’affaires, dont 40% à l’exportation), qui vivra sa douzième saison en compagnie de l’équipe FDJ (Française Des Jeux), on recourt aux mêmes méthodes.

Le grimpeur franc-comtois (*) Thibaud Pinot (23 ans, originaire de Mélisey en Haute-Saône) comme Jérémy Roy, par ailleurs ingénieur, aident cette filiale du Néerlandais Accell Group à parfaire les dernières innovations.

Dominque Bergin, président de Look Cycle au centre, exploite pas moins de 200 brevets.
Dominque Bergin, président de Look Cycle - au centre- exploite pas moins de 200 brevets.

Un Saint Graal pour les ventes

Cela donne un vélo de contre-la-montre très affiné, avec notamment de nouvelles pattes arrière horizontales réglables pour ajuster la roue au plus près du tube de selle, donnant la possibilité de monter différentes sections de pneus et l'intégration de l’étrier de frein avant dans la fourche.

Au-delà des coureurs, mécaniciens et directeurs sportifs suivent également de très près les dernières avancées proposées.

« Nous avons des relations permanentes avant et pendant les différentes compétitions annuelles qui nous servent de laboratoire de tests grandeur nature », souligne Dominique Bergin, président de Look Cycle (44 millions d’€ de chiffre d’affaires, 480 salariés, dont 180 employés à Nevers).

Le patron du numéro un mondial de la pédale automatique pour vélos de route, qui fabrique encore en France comme son confrère Gilles Lapierre, bénéficient avec le Tour de France d’un formidable vecteur de vente.

« Nous enregistrons avec cette épreuve reine de très bonnes retombées à l’exportation et spécialement dans les pays émergents d’Asie, d’Océanie, mais aussi en Australie », précise ce dernier.

Voilà pourquoi chacun des deux dirigeants y dépêchent des collaborateurs (ingénieur, responsable de relations publiques, directeur du marketing) et viennent aussi eux-même sur quelques étapes assurer la promotion de leur marque.

Jérémy Roy de l'équipe FDJ aide les Cycles Lapierre à mieux innover.
Jérémy Roy de l'équipe FDJ aide les cycles Lapierre à mieux innover.

En compagnie d’autres personnalités, Dominique Bergin enfourchera l’un de ses vélos le 2 juillet prochain pour l’étape du cœur dédiée aux enfants atteints de malformations cardiaques et dont il est l’un des parrains.

A propos de Look Cycle relire notre article : Look Cycle, maillot jaune de l'innovation.

(*) Pour mieux connaître les coureurs comtois engagés dans ce Tour de France, lire sur le site de MaCommuneInfo : Les cyclistes francs-comtois à suivre sur le Tour de-France.

Autre crédit photos : FDJ et Vincent Arbelet

Commentez !

Combien font "4 plus 10" ?