Les bénévoles de l'événement TEDxDijon. ©Jocelyn Marques.
Les bénévoles de l'événement TEDxDijon.
©Jocelyn Marques.

ECO)BREF. Les salariés de Schneider Electric bloquent les usines de Dijon. 1ère édition de TEDxDijon. Nouveau président de l'association des entreprises du recyclage en Bourgogne. Les chefs d'entreprise du Territoire de Belfort se sentent plutôt alsaciens.  Un forum de discussion sur le rapprochement des régions pour les Francs-Comtois. En Haute-Saône, SPPI distinguée pour sa politique de ressources humaines. Les Alsaciens champions du recyclage des lampes usagées. La direction  Bourgogne-Franche-Comté de Sécuritas à Dijon. La vallée du Douro à la foire gastronomique de Dijon.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

- Les salariés de Schneider Electric à Dijon ont bloqué hier les portes des deux unités de Longvic et d'Epirey pour s'opposer à la restructuration du groupe français d'équipements électriques qui vise la suppression de 200 emplois en France d'ici 2016.

A Dijon, cela se traduit par le transfert des activités de Longvic (180 salariés) sur celui d'Epirey (310 salariés), avec au passage la suppression d'une quarantaine de postes.

La direction évoque l’effet négatif de la parité euro/dollar, qui aurait amputé le chiffre d’affaires de 879 millions d’€ en 2013.

Les conférenciers du TEDxDijon. ©Jocelyn Marques.
Les conférenciers du TEDxDijon.
©Jocelyn Marques.

- La 1ère édition de TEDxDijon s'est déroulée, vendredi dernier au théâtre du Parvis Saint-Jean, 30 ans après la toute première conférence TED (Technology, Entertainment, Design) aux Etats-Unis ! Mulhouse a organisé sa 4ème édition en octobre dernier.

Késaco ? Rien moins qu'une série d'interventions en public - 18 minutes pas plus - d'experts ou simplement d'innovateurs, pas forcément dans les nouvelles technologies, dans une mise en scène qui renvoie la tribune et le micro au placard ?

Ce serait oublier que le contenu se veut résolument positif, basé sur un partage d'expériences ou d'idées qui méritent d'être diffusées... avec une certaine prétention de changer le monde ou du moins d'essayer.

Voilà pour l'esprit. Concrètement, une vingtaine de bénévoles, pour beaucoup membres de l'association Communitic, ont passé des heures sur Internet pour dénicher des intervenants potentiels. Et se sont ingéniés à retransmettre l'événement en direct sur la toile et via Twitter.

Et leurs trouvailles ont capté l'attention : les neuroscientifiques Célya Gruson-Daniel et Guillaume Dumas co-fondateurs de l’association HackYourPhD, le "wikipedia" de la recherche publique ; Daniel Zimmer, hydrologue réputé qui a expliqué l'eau "virtuelle" contenue dans les aliments transformés ; Isabelle Delannoy, co-scénariste avec Yann Arthus-Bertrand, du film Home ou l'infirmière franc-comtoise Anick Martin qui a développé une approche des personnes âgées basée sur l’empathie…

A visionner bientôt sur www.tedxdijon.com

banniere_vigilec-sec

Le nouveau bureau de Prodec (de gauche à droite) : Geoffroy Secula, Yannick Lety, Guillaume Perrein et Nicolas Grosset.
Le nouveau bureau de Prodec (de gauche à droite) : Geoffroy Secula, Yannick Lety, Guillaume Perrein et Nicolas Grosset.

- Geoffroy Secula est le nouveau président du Prodec, association qui regroupe 20 entreprises de la filière déchets/recyclage en Bourgogne.

Le dirigeant de Bourgogne Recyclage est entouré de Guillaume Perrein (Coved) vice-président, Nicolas Grosset (Edib) trésorier et Yannick Lety (Lety Sarl) secrétaire.

L'association qui fait par des difficultés de recrutement de ses adhérents espère, pour la rentrée 2014, l’ouverture d’un CAP Opérateur des industries du recyclage à Beaune et d’un BTS Métiers des Services à l’Environnement à Dijon.

- Dans le Territoire de Belfort, les chefs d'entreprise se sentent plutôt alsaciens que bourguignons.

En fin de semaine dernière, la centaine de participants au sondage de la CGPME 90 sur la réforme territoriale s'est prononcée à 75% en faveur d'un rapprochement avec l'Alsace.

Au sujet du rapprochement avec la Bourgogne, le conseil régional de Franche-Comté ouvre un forum de discussion sur son site.

Tout citoyen peut rédiger des contributions et poser des questions sur le sujet.

De gauche à droite : Philippe Gintrand, directeur régional Afpa, Audrey Lambert, Victoire reconversion, Stéphane Cassabois, formateur usinage, Fabienne Petot-Jannier, directrice Afpa Besançon, Bruce Lerat, futur gérant SPPI et François Robin, Victoire entreprises, gérant actuel SPPI.
De gauche à droite :
Philippe Gintrand, directeur régional Afpa, Audrey Lambert, Victoire reconversion, Stéphane Cassabois, formateur usinage,
Fabienne Petot-Jannier, directrice Afpa Besançon, Bruce Lerat, futur gérant SPPI et François Robin, Victoire entreprises, gérant actuel SPPI.

- SPPI, société de plâtrerie peinture et isolation à Gy (Haute-Saône) est distinguée par l'Afpa Franche-Comté pour sa politique de ressources humaines.

Remis le 13 juin à Besançon, la victoire de la formation professionnelle entreprises met en lumière les deux plans de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, en 2004 et 2008, pour restructurer l’entreprise (chiffre d'affaires de 1,5 millions d'€, 19 salariés) et anticiper sa transmission aux salariés.

Le jury note également « le point d’honneur [de l'entreprise] à tenir compte pour chaque chantier des capacités physiques de ses ouvriers intervenant sur les ouvrages ».

Le 1er prix de la formation professionnelle Parcours reconversion a par ailleurs été attribué à Audrey Lambert, ex-stagiaire de la formation « Fraiseuse sur machines conventionnelles et à commande numérique », dispensée au centre Afpa de Besançon. La lauréate va maintenant concourir au concours national.

- Les Alsaciens, champions du recyclage des lampes usagées.

Recyclum, organisme de collecte et de recyclage des lampes et appareils électroniques note la performance des Alsaciens qui, via les magasins ou les déchetteries, ont recyclé 950 lampes pour 1000 habitants en 2013 (+35%). Avec 735 lampes, les Francs-Comtois sont également nettement au-dessus de la moyenne nationale (611 lampes pour 1000 habitants). Les Bourguignons et les Champenois font moins bien avec respectivement 653 et 596 lampes.

- Securitas, expert en solutions de sécurité, ouvre une agence dans le parc d'activités de Mirande à Dijon.

Dirigée par Josselin Lakhdar, elle est issue d'une réorganisation du périmètre géographique de l'entreprise.

Rattachée à la division Est, elle assure à la fois la fonction de direction Bourgogne-Franche-Comté (150 salariés) et se rapproche de ses gros portefeuilles locaux, entre autres Amora, Inventiva et Sundyne International.

La vallée du Douro. ©Philippe Maupetit.
La vallée du Douro.
©Philippe Maupetit.

- DijonCongrexpo lève le voile sur l'invité d'honneur de la prochaine foire gastronomique, du 31 octobre au 11 novembre 2014. Ce sera la vallée du Douro, au Portugal.

Le choix dorénavant d'une région viticole entraîne la réédition du salon des vins Vinidivio (31 octobre au 4 novembre) inauguré l'an dernier avec l'Afrique du Sud et dont la vedette, cette année, sera le célèbre Porto.

Les Bourguignons, candidats au classement de la côte viticole entre Beaune et Dijon au patrimoine mondial de l'Unesco, pourront aussi s'inspirer de l'expérience de la communauté viticole de cette vallée qui a obtenu cette précieuse reconnaissance en 2011.

Autres photos fournies par Prodec et l'Afpa.

Commentez !

Combien font "7 plus 8" ?