Le tramway arrive dans les faubourg de Besançon.  Photo : JC Sexe
Le tramway arrive dans les faubourgs de Besançon.
Photo : JC Sexe/Ville de Besançon.

ECO)BREF.

- La veille du 1er mai, le tramway de Besançon a parcouru pour la première fois la totalité des 14,5 kilomètres qui séparent le centre de maintenance des Hauts du Chazal de la station de Chalezeule, le terminus à l'est de l'agglomération.

L'événement annonce la dernière ligne droite avant la marche à blanc (circulation dans les conditions commerciales, sans passagers) à partir de juillet, puis le week-end inaugural du 30 et 31 août 2014.

Le terminus à Chalezeule, côté est.
Le terminus à Chalezeule, côté est.
Photo : JC Sexe.

Lire l'article de notre partenaire MaCommune.info en cliquant ici.

- Repris il y a un an par une douzaine de ses salariés, le fabricant de meubles pour enfants Vibel, dans l'Yonne, a organisé le 1er mai un "vide-usine".

En plus de regarnir la trésorerie, la vente de l'ancienne collection libère de la place pour la nouvelle et dégage une partie des ateliers dans le but de les louer à d'autres activités.

Relancée sur redressement judiciaire sous la forme d'une Scop (coopérative ouvrière de production), la PME (12 salariés, bientôt 15) vient d'ouvrir un show-room à Paris et va lancer un magasin d'usine à Barzanes, près d'Auxerre.

- Visteon qui possède une usine à Rougegoutte (Territoire-de-Belfort) cède ses activités de conception et fabrication d’équipements intérieurs pour automobile au fonds d’investissement américain Cerberus.

Ce n'est pas une surprise : l'équipementier automobile américain avait fait connaître son intention de céder sa branche habitacle, pour se concentrer dans l'électronique embarquée.

L'usine franc-comtoise, l'une des trois françaises, fabrique les tableaux de bord de la 3008, la 5008, la C4 et la DS4 de Peugeot et emploie 450 personnes.

Un comité d'entreprise extraordinaire a lieu le 16 mai à Harnes (Pas de Calais).

- Lisi annonce avoir signé un accord en vue d'acquérir 100 % des actions du groupe Manoir Aerospace, spécialisé dans la forge de pièces en métal, à destination exclusive de l’industrie aéronautique.

 Grâce à cette acquisition, Lisi Aerospace renforce son pôle Composants de structure et intégre des technologies complémentaires de déformation des métaux.

Manoir Aerospace a réalisé un chiffre d’affaires de 164 millions d'€ en 2013 avec un effectif d’environ 1 100 personnes réparties sur 3 sites en France, 1 site en Belgique et 1 site au Mexique.

Lire au sujet de Lisi les articles de Traces Ecrites News ici et ici.

- Gresset Imprimerie est placée en redressement judiciaire pour une durée de six mois.

Implantée à Ney, près de Champagnole (Jura), la plus grosse imprimerie de Franche-Comté (environ 14 millions d'€ de chiffre d'affaires, 128 salariés), spécialisée dans les documents administratifs accuse « une baisse d'activité principalement liée aux effets de la dématérialisation et de la simplification de l'imprimé de gestion. », indique Marielle Gresset-Maitre, la gérante, dans un communiqué.

banniere_vigilec-sec

- La Franche-Comté est présente au salon des microtechniques SIAMS 2014 à Moutiers (Suisse) sur un stand collectif régional organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie régionale.

Quatre entreprises exposent jusqu'au 9 mai aux côtés du Pôle de compétitivité des microtechniques de Besançon, à la manifestation professionnelle la plus importante de l’Arc Jurassien dans le domaine des microtechniques.

UNT (Jura), fabricant d'outillages et de microcomposants de très haute précision travaille déjà beaucoup avec la Suisse ; Masnada Diamant Industrie (Doubs), leader sur son marché des outils coupants et des pièces d’usure en diamant naturel et polycristallin, se développe à l’international notamment en Allemagne et en Autriche ; HLP Services (Montbéliard), consultant en management, vient de s'installer dans de nouveaux locaux sur Technoland, et CTS (Jura), spécialiste du traitement de surfaces, notamment pour l'industrie du luxe.

La boutique Tempé à Mulhouse.  Photo : Christian Robischon
La boutique Tempé à Mulhouse.
Photo : Christian Robischon

- Deux ans après la reprise de son concurrent mulhousien Tempé à la barre du tribunal, Maurer va réduire ses effectifs de 48 personnes.

Selon Les Echos, le charcutier alsacien de Kingersheim (Haut-Rhin) a mal digèré mal la reprise de Tempé, en raison de la flambée des cours du porc et de la spécialisation de Tempé dans les produits distributeurs.

Le groupe familial (47 millions d'€ de chiffre d'affaires, 370 salariés) devrait retrouver l'équilibre d'exploitation dès cette année, affirme Dominique Bigard, son P-DG.

- BGE Perspectives et Bourgogne Active ont inauguré hier leurs locaux communs dans le Parc de Valmy à Dijon.

En s'installant sous le même toit, BGE Perspectives dédiée à l’accompagnement à la création ou reprise d’entreprises en Côte-d'Or et en Saône-et-Loire , et le réseau Bourgogne  Active qui finance les TPE et les entreprises solidaires veulent simplifier les démarches des porteurs de projets.

« N’avoir qu’à frapper à la porte d’à côté pour échanger sur sa demande de financement ou l’étape suivante de son projet », telle est l'idée du déménagement dans le bâtiment le Quatuor IV, 44 J Avenue Françoise Giroud.

 

Commentez !

Combien font "7 plus 8" ?