ECO)BREF. L'année 2012 qui s'ouvre sera t-elle celle de toutes les catastrophes (plusieurs oracles prévoient la fin du monde pour le 21 décembre) ou laisse t-elle une petite fenêtre à l'optimisme dans une conjoncture, il faut le reconnaître, plutôt terne ?

Tour d'horizon des derniers événements de 2011 dans la région Est.

- Automobile. Poumon de l'économie franc-comtoise et mulhousienne, l'industrie automobile s'essouffle. Après plusieurs jours de chômage partiel en novembre et décembre, la nouvelle est tombée à la veille de Noël. 347 postes de travail en CDI seront supprimés en 2012 sur le site historique de PSA Peugeot-Citroën à Sochaux (Doubs) : 223 à la production et 124 au centre d'essais voisin de Belchamp.

A Mulhouse (Haut-Rhin), le plan de restruturation du groupe, se traduit par la perte de 123 postes en CDI. Par ailleurs, la moitié de l'effectif intérimaire, soit 600 personnes, ne verra pas son contrat renouvelé.

A cela s'ajoute la suppression de 400 emplois chez les prestataires extérieurs, techniciens et ingénieurs de bureaux d'études et informaticiens principalement.

Selon les syndicats, il semble que plus en plus évident que la direction déshabille Pierre pour rhabiller Paul. PSA projette de transférer d'ici l'été, toute la fabrication de la 308 à Sochaux, aujourd'hui hébergée à Mulhouse.

L'usine haut-rhinoise bénéficiera cependant en 2012 du lancement de la production de deux nouveaux modèles: la 208 au printemps puis, en septembre, un autre véhicule de même gamme au nom encore secret.

Pour rappel, le site de Sochaux avait embauché 654 personnes en 2011.

Le Pays, Jacques Balthazard 16 décembre 2011.

http://alsace.france3.fr/info/haute-alsace/psa-mulhouse--deux-nouveaux-modeles-en-2012-71763711.html

www.lalsace.fr/haut-rhin/2011/12/14/123-emplois-supprimes-a-mulhouse-en-2012

www.lepays.fr/doubs/2012/01/03/psa-sochaux-deux-nouvelles-voitures-dans-des-usines-centenaires

- Energie. Il y aura bel et bien une centaine de suppressions d'emplois à Alstom Power Belfort. Le tribunal de grande instance de Nanterre a rejeté la requête du comité d'entreprise saluant «l'effort unilatéral du groupe de ne pas procéder à plus de 100 suppressions de postes en France et à aucun licenciement».

Les syndicats rappellent que le groupe avait bénéficié de 66 millions d'euros d'économies d'impôts lors de la fusion d'avril 2010, en échange du maintien de l'activité et des emplois pendant trois ans.

Le Pays, 17 décembre 2011.

En redressement judiciaire, Energia (Groupe GDF-Suez) dont le siège est à Saint-Eloi (58) annonce près 90 suppressions d'emplois sur ses différents sites en France, dont 35 en Bourgogne.

Installateur d'équipements thermiques dans l'habitat, Energia a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 37,5 millions d'€ avec un résultat net négatif de 11,5 millions d'€.

www.bienpublic.com/grand-dijon/2011/12/23/la-greve-se-poursuit-chez-energia

http://www.lejdc.fr/editions_locales/nevers/licenciements_a_energia_une_breche_est_entre_ouverte@CARGNjFdJSsAFBIEBRg-.html

- Deux roues. L'actualité sociale remet sur le devant de la scène le projet de 200 suppressions d'emploi sur les deux sites de production de Peugeot Scooter, la filiale 2 roues de PSA, à Dannemarie (Haut-Rhin) et Mandeure (Doubs).

Avec l'appui des syndicats patronaux de la métallurgie, le gouvernement propose la possibilité d'aménager le temps de travail ou de la production en fonction de la situation de l'entreprise, grâce à des accords négociés avec les représentants des salariés, en contrepartie d'une garantie des emplois.

Les salariés de Peugeot Scooter avaient eux aussi dit oui, en 2008, à une hausse des horaires sans augmentation de salaires.

http://sitemap.dna.fr/articles/201112/31/peugeot-scooters-coupe-les-gaz,altkirch,000019954.php

www.liberation.fr/economie/01012380261-emploi-un-pacte-au-tarif-employeur

- Nucléaire. Fermera, fermera pas ? La question n’est toujours pas tranchée au sujet de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) au lendemain de la remise au Premier ministre d'un audit sur les centrales nucléaires françaises.

Il ne préconise pas la fermeture de la centrale alsacienne, mais conseille d’importants travaux qui pourraient dissuader les autorités de poursuivre l’activité sur la plus ancienne des centrales nucléaires françaises.

http://www.europe1.fr/France/Un-repit-au-moins-pour-Fessenheim-888569/

http://www.liberation.fr/depeches/01012381111-a-fessenheim-salaries-et-riverains-poussent-un-ouf-de-soulagement

- Transport. «Alors que les carnets de commande sont pleins», les salariés d'Ehrel Hydris à Dijon ont occupé leur usine nuit et jour jusqu'à Noël, pour éviter le démantèlement de leur outil de production.

Le fabricant de hayons élévateurs a été placé en liquidation judiciaire mardi 15 novembre 2011.

http://www.bienpublic.com/actualite/2011/12/22/une-merguez-de-noel-pour-les-salaries-d-erhel-hydris

- Musique. Enfin pour tordre le cou à ce tableau social peu reluisant, les lecteurs du quotidien de la Nièvre, Le Journal du Centre (édition du 2 janvier 2012), ont élu événement de l'année, le concert à Rio (Brésil) des Tambours du Bronx devant 300 000 personnes.

Le groupe de Varennes-Vauzelles (banlieue de Nevers) médiatisé par Jean-Paul Goude dans son spectacle du bicentenaire de la Révolution française en 1989, marche fort : un DVD baptisé "Fukushima mon amour" et la bande originale du film L'Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz.

http://www.tamboursdubronx.com/fr

La suite dans l'édition de demain.

Commentez !

Combien font "10 plus 7" ?