Lauréat du fonds de modernisation automobile, ce petit groupe plasturgiste, présent à Dampierre (Jura) et aussi à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), se dote de nouveaux équipements pour mieux travailler des plastiques recyclés et bio-sourcés. Il emprunte la voie de la diversification en collaborant plus avant avec l’industrie locale dans l’Est.

 

Grand jour ce mercredi 10 février pour MDP Team, composé du mouliste MDP, implanté à Dampierre (Jura), et de l’injecteur Plastmold, basé à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).  Ce petit groupe plasturgiste reçoit en comité restreint David Philot, préfet du Jura, et Joël Bourgeot, sous préfet de Dole, car il l’un des lauréats du fonds de soutien à la modernisation et à la diversification de la filière automobile. Pas moins de 600 millions d’€ seront consacrés au total à cette noble tâche sur trois ans dans le cadre du programme « France Relance ».


flandria

MDP Team devrait percevoir autour de 800.000 € pour soutenir son investissement industriel. Il se décompose en financement d’un centre d’usinage 5 axes pour MDP (Moule Design Prototype) et de machines à souder les pièces par vibration et ultrasons du constructeur lyonnais Dukane (groupe éponyme américain). Ce nouvel équipement permet la réalisation de sous-ensembles et apporte une valeur ajoutée à la production finale.

parccentresusinagemdp
Parc de centres d'usinage chez Moule Design Prototype, entreprise installée sur la commune jurassienne de Dampierre. © MDP Team

 

« Nous le destinons bien évidemment au monde automobile, mais pas que », indique Jean-Marc Bourgon, président de MDP Team et repreneur de l’entreprise en septembre 2020 avec Hervé Talussot, le directeur technique, et Julien Roussel, le directeur commercial. Le plasturgiste dépend en effet à hauteur de 90% du secteur automobile et pour les deux tiers à l’international, auprès de constructeurs allemands : Audi, Mercedes, BMW.

 

Renfort de l’équipe commerciale

« Nous voulons nous diversifier et mieux collaborer avec d’autres industries, spécialement locales, comme le médical, l’aéronautique, l’agroalimentaire… », argumente le dirigeant. Pour ce faire, il embauche de nouveaux commerciaux, l’équipe passant de deux à cinq personnes. MDP Team entend aussi innover dans la bioplasturgie.
Son bureau d’études regroupe pas moins de 10 personnes, soit 25 % de l’effectif global.  « Le plastique n’a plus une bonne réputation, aussi nous faut-il innover et proposant des solutions vers plus de recyclage et de matière bio-sourcée », indique Jean-Marc Bourgon.

 

dieman

 

Le Jurassien MDP a été créée en 1999. Il emploie 25 personnes et atteint 4 millions d’€ d’activité dans la conception et réalisation de moules en aluminium pour la plasturgie. De son côté Plastmold injecte les pièces grâce à un parc de 15 presses et assemble par soudage de sous-ensembles.
L’entreprise de Chalon-sur-Saône a été fondé en 2003. Elle réalise 2,2 millions d’€ de chiffre d’affaires et s’appuie sur un effectif de 12 personnes. Constitué pour le rachat, la holding MDP Team ambitionne d’atteindre d’ici à deux ans  8 millions d’€ de chiffre d’affaires et de créer encore quatre postes supplémentaires.

 

bemdp
Un de dix collaborateurs du bureau d'études qui pèse 25% de l'effectif global. © MDP Team

 

bpbfc

 

mdpteam
De gauche à droite, Julien Roussel, Jean-Marc Bourgon et Hervé Talussot. © MDP Team

Qui est Jean-Marc Bourgon ?

Ce diplômé, ingénieur des Arts et Métiers, n’est pas un inconnu de Traces Ecrites News. En 2015, il reprend avec un associé,  la société Vermot Automation à Valdahon (Doubs), spécialiste des automatisations programmables (près d’1 million d’€ de chiffre d’affaires), et la revend l’an dernier pour acquérir MDP à un prix conservé confidentiel.

Très participatif, il s’associe avec Hervé Talussot et Julien Roussel. Le premier est chez l’industriel depuis 20ans. Quant au second, ancien directeur général du groupe bisontin Cryla il est venu en octobre dernier à la Jean-Marc Bourgon.

Commentez !

Combien font "8 plus 5" ?