Le fabricant de chaussettes de Montceau-les-Mines propose au monde du sport et des loisirs, – mais pas que –, une innovation sous la forme d’une chaussette chauffante qui n’intègre ni fil électrique ni résistance. Deux années de développement ont été nécessaires à cette PMI bourguignonne et un coût chiffré à une année d’heures d’ingénieur.

Et de deux innovations discriminantes pour la marque de chaussettes techniques et sportives implantée à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire)... Après la protection des tibias des skieurs et des malléoles, ces structures osseuses de la cheville très exposées au frottement (*), l’entreprise......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
1 commentaire(s) pour cet article
  1. Stéphane Millouxdit :

    Bonjour, Je dois dire que j'ai hâte d'essayer ce produit. C'est exactement ce que je recherchais depuis longtemps. Je suis déjà très satisfait des chaussettes Monnet pour leur maintien et contre la friction. Mais ayant toujours froid aux pieds en début de journée de ski, les chauffrettes ne sont pas efficaces et il est impossible de gérer les temps de chauffe. Bravo à toute l'équipe de Monnet ! Maintenant, il faudrait faire la même chose pour des sous-gants, car j'ai aussi froid aux mains !!! A bientôt Stéphane Milloux

Commentez !

Combien font "5 plus 6" ?