L'Alsace, est avec la Corse, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays de la Loire et l'île de la Réunion, l'une des cinq régions retenues pour expérimenter les métiers de la croissance verte que devrait générer le Grenelle de l'environnement. Concrètement, il s'agit de repérer le potentiel d'emplois et de profils liés à l'économie durable et de favoriser leur émergence dans les entreprises locales, notamment par une formation adaptée.

La Région Alsace a choisi de cibler en priorité la filière du bâtiment et de l’efficacité énergétique. Ces domaines lui sont déjà familiers. Le Pôle de compétitivité Alsace Energivie, labellisé en mai, est consacré aux solutions à énergie positive (production d'énergie supérieure à la consommation) dans le bâtiment : un potentiel de 10 000 emplois d’ici à 2020.

Dans un communiqué, le secrétariat d'État au développement durable annonce le lancement d'un appel à projets pour les autres régions, en septembre. 

Commentez !

Combien font "1 plus 8" ?