ECO)BREF. Mécanique Générale Langroise devient indienne. GMT Cuisines ferme ses portes. OneFit Medical entre aux Etats-Unis. Garnier Pro repris par Looten. Holcim reste dans le Haut-Rhin. Les jeunes alsaciens passent la frontière allemande.

 

- Mécanique Générale Langroise devient indienne.

 

tetesdepuitsgazetpetrole
Mécanique Générale Langroise fabrique notamment des têtes pour les puits de pétrole et de gaz.

 

Le groupe industriel indien Bharat Forge Ltd (BFL) acquiert la société Mécanique Générale Langroise (MGL) pour 11,8 millions d'€. Basée à Saints-Geosmes, près de Langres (Haute-Marne), cette PME (8 millions d'€ de chiffre d'affaires en 2013, 50 salariés) est spécialisée dans la mécanique de haute précision (robinetterie, appareils à pression), pour les industriels de l'énergie.

« Cette acquisition renforce la capacité de BFL pour fournir une solution clé en main dans le secteur du gaz et du pétrole », indique, dans un communiqué relayé par l'AFP, l'acquéreur qui est intervenu via sa filiale allemande.

Bharat Forge Ltd à Pune, dans l'Ouest de l'Inde, fait partie du groupe familial Kalyani, un conglomérat réalisant 450 millions d'€ de chiffre d'affaires dans le pétrole et le gaz, les composants pour l'automobile et le ferroviaire.

 

- Le fabricant de meubles de cuisines en bois GMT ferme ses portes en Côte-d'Or.

 

Placée en liquidation judiciaire le 12 décembre 2014, l'entreprise de Vanvey (2 millions d'€ de chiffre d'affaires en 2013, 31 salariés), dans le nord de la Côte-d'Or, fait l'objet d'un projet de reprise par ses anciens salariés, sous la forme d'une Scop (société coopérative et participative). GMT Cuisines aurait été victime de la baisse de la demande des cuisinistes européens qui, pour des raisons de coûts, se sont tournés vers l'Asie ou l'Italie.

 

- OneFit Medical entre aux Etats-Unis.

 

guidefemoralprothesegenou

Le logiciel de chirurgie orthopédique développé par OneFit Medical vient d'être agréé par la Food and Drug Administration, l'agence américaine des produits alimentaires et des médicaments. Filiale de Eos Imaging, la société de Besançon lancera officiellement son système de guide pour la chirurgie lors de l'Académie des chirurgiens orthopédiques de Las Vegas, en mars prochain.

 

- Outillage pro : Garnier Pro repris par Looten.

 

Placée en liquidation judiciaire en octobre 2014, la société Garnier Pro est rachetée par l’entreprise Looten, dans le Nord. Ayant son siège social à Toul, en Meurthe-et-Moselle, Garnier Pro compte deux autres points de vente, dont un à Saint-Dizier en Haute-Marne. Cette société vend tout type de produit, de matériel et d’outillage pour l’industrie et le bâtiment. Le repreneur, spécialisé dans la robinetterie et la tuyauterie industrielle, s’est engagé à conserver 26 des 38 salariés employés dans les trois magasins, avec seulement deux licenciements secs.

 

- Holcim reste dans le Haut-Rhin.

 

La fusion des deux cimentiers, le français Lafarge et le suisse Holcim, actée par la Commission européenne avant Noël, débouche sur la cession de tous les actifs de Holcim en France, à l’exception de la cimenterie d’Altkirch et des sites béton et granulats dans le Haut-Rhin.

Holcim et Lafarge vendent environ 12% de leurs activités pour respecter les règles de concurrence au sein de l'Union européenne. Dans l'Est, Holcim compte une soixantaine de sites de production réunis dans les filiales Holcim Bétons région Centre-est et région Est ainsi que Dijon Béton.

Un  communiqué commun désigne Bruno Lafont, 58 ans, P-DG actuel de Lafarge, comme dirigeant du futur colosse du ciment, qui prendra forme au premier semestre 2015.

 

holcim

 

- Les jeunes passent la frontière allemande.

 

Un nouveau partenariat entre la société ADDI-DATA GmbH et le lycée des métiers CFA Heinrich Nessel de Haguenau (Bas-Rhin) débouche sur l'accueil de jeunes en cours de formation de la filière "systèmes numériques" dans cette entreprise allemande spécialisée dans les instruments de mesure et d'automatisation.

Créée en 2008 par la Industrie und Handelskammer de Karlsruhe, l'opération " Wirtschaft macht Schule -  Les classes sortent en boîte " est relayée en France par les CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin. L'objectif des prochaines années est de diriger les vocations vers les domaines du commerce et du marketing, de la R&D, de la logistique et de l'électrotechnique pour l’usine 4.0.

Commentez !

Combien font "6 plus 1" ?