Nos deux jeunes ingénieurs créateurs de la société Ergo Briante, Léo Brize et Thibaut Grante, ne se laissent pas abattre par la pandémie. Ils ont mis a profit le confinement du printemps dernier pour mettre au point un matériel de formation à l’ergonomie de certains postes industriels et tout spécialement ceux de la maintenance. Explication, aussi en image.

 

Nous les suivons depuis leur sortie de l’école d’ingénieurs comtoise UTBM et la création, en novembre 2017, à Belfort, de la société Ergo Briante qui marie leurs deux noms Léo BRIze et Thibaut GrANTE.  Car ils voulaient être indépendants, voler de leurs propres ailes, faire ce qui leur plaisait. Et ce qui leur plaît, c’est l’industrie de demain, celle qui fonctionne avec les nouvelles technologies et notamment la réalité virtuelle. Mais pour quelle finalité ?

 

crri

 

Leur dada porte sur l’ergonomie qu’ils étudient en immergeant leurs clients, comme l’entreprise Plastigray, dans le futur poste de travail, scénarisé et simulé grâce à la réalité virtuelle. La crise sanitaire ayant perturbé la progression de leur petite entreprise, les deux associés se sont lancés dans le prototypage de pièces en plastiques techniques par fabrication additive. Une demande de subvention pour épauler l’acquisition d’une imprimante 3D a été adressée à la communauté d’agglomération du Grand Belfort qui sert de guichet unique.

 

Une box portative unitaire

Démonstration d'une opération de maintenance en réalité virtuelle. Cliquer sur l'image pour visionner la vidéo.© Ergo Briante

 

Mais leur axe de développement du moment concerne la formation, par groupes jusqu’à huit personnes, à l’ergonomie par la réalité virtuelle. Rien n’est possible sur simple écran en visio. Pour une efficacité maximale, il faut vivre la fiction avec le casque adapté. « En outre, cela imposait jusqu’à présent un ordinateur par casque, du câblage. C’est long à brancher et, au final, rien n’est pratique », explique Léo Brize.

 

bpbfc

 

En partenariat avec le Pôle Véhicule du Futur (PVF), Ergo Briante a conçu une mallette, baptisée 4HBox, qui intègre tout le matériel et sert de borne centrale. Quatre casques de réalité virtuelle et quatre tablettes pour suivre en alternance les simulations sont proposées avec des scenarii pour de la maintenance et de l’accueil à l’hygiène, sécurité et environnement (HSE). Temps d’installation : une dizaine de minutes.

leothibaut
Léo Brize, à gauche, et Thibaut Grante, deux ingénieurs diplômés de l'UTBM et fondateurs fin 2017 de la société Ergo Briante. © Ergo Briante

 

Une version mini est proposée avec une box portative et sans fil à des fins, par exemple, de présentation commerciale nomade. Les prix d’acquisition sont respectivement de 38.900 € et 3.900 €.
« Nous imaginons les mettre en location pour les adhérents du Pôle Véhicule du Futur, car le secteur de l’automobile est très friand d’innovation par des solutions simples », précise Thibaut Grante. Il espère doubler d’activité cette année, en atteignant les 120.000 € de chiffre d’affaires.

quatrehbox
Malette de formation à l'ergonomie pour huit personnes par la réalité virtuelle et...,

 

quatrehboxmini
... et la version mini pour une personne. Les deux dernières photos sont d'Ergo Briante.

Commentez !

Combien font "4 plus 4" ?