Plus de 200 ans après le mythe de la cité idéale de Claude Nicolas Ledoux, le site d’Arc-et-Senans, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et situé à mi-chemin entre Besançon et Dole, concrétise l’utopie de l’architecte de Louis XV. Architectes et paysagistes sont invités à imaginer la version contemporaine de la ville de Chaux qui devait compléter le demi-cercle de la saline royale. La motivation de l’établissement public de coopération culturelle, gestionnaire des lieux, et du conseil départemental du Doubs, son propriétaire, est également économique.

ARTICLE RÉACTUALISÉ DÉJÀPUBLIÉ LE 6 SEPTEMBRE 2019 Dans cinq ans, la ville de Chaux, immortalisée par une gravure de Claude Nicolas Ledoux dans son traité sur l’architecture publié en 1804, verra – enfin – le jour.  La « cité idéale »......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "4 plus 3" ?