Plus de 200 ans après le mythe de la cité idéale de Claude Nicolas Ledoux, le site d’Arc-et-Senans, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et situé à mi-chemin entre Besançon et Dole, concrétise l’utopie de l’architecte de Louis XV. Architectes et paysagistes sont invités à imaginer la version contemporaine de la ville de Chaux qui devait compléter le demi-cercle de la saline royale. La motivation de l’établissement public de coopération culturelle, gestionnaire des lieux, et du conseil départemental du Doubs, son propriétaire, est également économique.

Mise à jour 2 décembre 20219. Le 20 novembre, le jury de la Saline Royale d’Arc-et-Senans, a choisi l’équipe qui réalisera le projet « Un cercle immense » (lire ci-dessous). Il s’agit de l’agence de paysagistes de Dijon, Mayot & Toussaint, associée à Gilles......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "1 plus 4" ?